Vastaa Viestiin

Archives Dépôt de mendicité Villers-Cotterêts

marcelthil
marcelthil
Viestit: 28
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Deux de mes ancêtres résidant à Paris ont été placés au dépôt de mendicité de Villers Cotterêts où ils sont décédés enn 1867 et 1872. Où trouver des infos à ce sujet.
Peut-on retrouver des archives nominatives sur  ses placements et où ? Dates, motifs, situation etc...
Merci.
Marcel Thil

drouhin1
drouhin1
Viestit: 3046
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
]Bonjour Marcel

Des cartons que j'ai déjà consultés concernant les dépôts de mendicité en particulier de Villers-Cotterêt  se trouvent aux Archives de la Police au Pré-Saint-Gervais.
Avez-vous la possibilité de vous y déplacer , sinon je dois m'y rendre en janvier .
Cote CA2 1 à 69  En juin ces dossiers en cours de codification

Le dépôt de mendicité de Villers-Cotterêt
située
dans le département de l'Aisne, s'installe dans l'ancien château royal
de François 1er transformé en 1791 en caserne de cavalerie et affecté
sur ordre de Napoléon 1er en 1808 au dépôt de mendicité. Au
moment de son changement de destina­tion en hébergement pour mendiants
venus de Paris et de la Seine, la maison départementale de Villers-Cotterêts
dépend administrativement de la préfecture de la Seine ; puis à partir
d'avril 1819, sa gestion est remise à l'administration chargée de la
surveillance du dépôt de mendi­cité c'est-à-dire la préfecture de
Police.
Dès 1887le préfet modifie la destination de
l'établissement en y envoyant de moins en moins de mendiants et de
condamnés et de plus en plus d'indigents infirmes ou incurables, ainsi
que des hommes et des femmes âgés de plus de 70 ans. Il devient un
hospice gratuit pour assistés parisiens qui, sur demande, peuvent être
placés par la préfecture de Police à Villers-Cotterêts. Le 10 décembre
1889 le conseil général de la Seine lui attribue le nom de maison de Retraite du département de la Seine. Ses capacités d'accueil se chiffrent à près de 1 850 administrés en 1909, contre 1 600 en 1907.

De 1889 à 1961 la structure fonctionne comme un service non
personnalisé du département de la Seine. Le décret du 11 octobre 1961
stipule le rattachement de la maison de retraite de Villers­-Cotterêts
à l'administration générale de l'Assistance publique à Paris. Onze ans
plus tard, la maison change une fois de plus d'administrateur puisque le
décret du 30 décembre 1972 la rattache au bureau d'aide sociale de
Paris

Bonne soirée
Cordialement
Monique
Monique

Bénévole aux AD.75, Caran site de Paris), SHD-Vincennes, Archives de la Police pour les membres qui partagent leur arbre ou contributions.
ou :
http://pascaline-passions.forums-actifs.com
Cordialement

marcelthil
marcelthil
Viestit: 28
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour Monique,

Désolé de répondre aussi tardivement à votre message dont je vous remercie. Problèmes techniques !

Je connaissais un peu l’histoire de ces dépôts de mendicité et celui de Villers en particulier. En revanche, j’ignorais que les archives de la Préfecture de Police étaient au Pré Saint Gervais. Je les croyais à Paris dans le 6ème arrondissement où j’avais eu quelques contacts mais sans suite.
Je comprends mieux pourquoi !

Loin de Paris, en Franche-Comté, j’apprécierais beaucoup votre aide pour retrouver trace de mes deux ancêtres décédés à Villers-Cotterêts après avoir certainement été « coupables » de mendicité dans la capitale.

Ne sachant pas les infos que l’on trouve aux archives, je vous livre les quelques données concernant ces deux personnes :

- Nicolas THIL, né le 3 août 1802 à Altwies – Luxembourg – et décédé le 5 août 1867 à Villers. Nicolas a dû être placé après 1854 car son épouse est décédée en mars 1854, victime de la grande épidémie de choléra ce qui l’a conduit à emmener son jeune fils de 13 ans au Havre où il l’a fait s’engager dans la Marine. Ensuite, j’imagine pour lui une vie d’errance qui l’a mené à la mendicité puis à Villers-Cotterêt. Sa dernière adresse parisienne connue est 16 rue de l’Hotel Colbert (aujourd’hui 5ème arrondissement).
-
- Théodore THIL, né le 11 octobre 1803 à Altwies – Luxembourg – et décédé le 17 avril 1872 à Villers. Jeune frère de Nicolas, il semble l’avoir suivi depuis leur départ du Luxembourg fin des années 1830. Marié, descendance, profession, adresse ? Je ne sais rien de lui et je n’ai jamais rien trouvé le concernant.

Un grand merci pour votre proposition d’aide en espérant que la « pêche » aux infos sera fructueuse.

Je reste bien entendu à votre disposition et n’hésitez pas à me dire si je vous suis redevable de quelque chose pour votre intervention.

Enfin, calendrier oblige, je vous présente tous mes vœux pour l’année nouvelle. Qu’elle soit la plus belle possible et que tous vos souhaits soient réalisés.

Très cordialement

Marcel Thil
mthil@orange.fr

marcelthil
marcelthil
Viestit: 28
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Je cherche en vain depuis longtemps l'organisme ou le service en charge des archives du dépôt de mendicité de Paris, localisé à Villers-Cotterêts. J'ai besoin de disposer du dossier de mon arrière-arrière-grand-père qui y a séjourné de 1854/55 (?) jusqu'à son décès en 1867.
Merci de votre aide
Marcel Thil

marcelthil
marcelthil
Viestit: 28
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Où et comment trouver les archives des "internés" du dépôt de mendicité de la ville de Paris, implanté à Villers-Cotterêts où furent conduits deux de mes ancêtres jusqu'à leur décès en 1867 et 1872.

Toutes mes recherches sont restées vaines jusqu'à présent.
Merci pour votre aide et vos conseils

mahelblonde
mahelblonde
Viestit: 4437
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour

Avez-vous demandé aux archives départementales de l'Aisne si elles avaient quelque chose ?
Cordialement

Kuva
Pour en savoir plus sur la vie de nos ancêtres : ma chronique


Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Archives judiciaires”