Vastaa Viestiin

Transmission du patronyme au XVIII e siècle

florraine
female
Viestit: 37
Bonjour à tous,

Je suis aujourd'hui confrontée à une originalité : lors de mes recherches je me suis rendue compte que les noms de familles "changeaient" au fil des générations. Je m'explique :

Plusieurs fois, j'ai trouvé sur le site Lux.roots, des ancêtres avec deux patronymes différents. Je ne comprends pas bien le système de filiation au Luxembourg dans les années 1700... Ainsi, j'ai un ancêtre nommé BRAUN qui est aussi noté COLLING, un autre nommé TRAUSCH se retrouve affublé du patronyme JOST... etc...

Comment expliquer ce qui est pour moi une originalité ? Etait-ce quelque chose de courant ? Et d'où viennent ces modifications patronymiques d'une génération à l'autre ? Comment s'en sortir pour remonter dans le temps sans s'y perdre ?

Merci pour vos conseils qui me seront précieux.

waxonrut
waxonrut
Viestit: 228
Bonjour !

C’est probablement dû à l’utilisation du nom de maison, qui suit l’héritage et peut donc provenir de la mère si c’est elle qui avait hérité de la maison et des prés, champs, jardins qui s’y rattachent (c’est souvent l’aîné des enfants qui en hérite), plutôt que du nom de famille, qui provient du père. Cela peut se vérifier pour chaque mariage en déterminant qui provient de la maison et qui vient d’ailleurs.

Au milieu du XVIIIᵉ siècle, les autorités ont demandé aux curés d’inscrire les noms de famille plutôt que les noms de maison dans les registres. Cela se fait plus ou moins tôt selon les paroisses. Les noms de famille qui font surface à ce moment-là peuvent être eux-même le nom de maison du père ou du grand-père, provenant de leur mère plutôt que de leur père. Souvent les deux noms (de maison et de famille) étaient inscrits séparés par « seu/sive » (« ou » en latin) ou « alias ». À partir de là, la transmission des noms suit le système plus habituel.

J’ai par contre rencontré au moins un cas où les enfants d’un second mariage portaient le nom de leur mère (ils n’avaient pas hérité de la maison, qui était allé à l’aîné des enfants du premier mariage). Je ne sais pas pourquoi. Dans la descendance d’un de ces enfants, c’est le nom de la mère qui a perduré, mais pour un autre, le nom du père est réapparu et perdure jusqu’à nos jours.
Kuva [ci-devant mgrvaxzx]

florraine
female
Viestit: 37
Ah ok...

Merci pour ces explications précises.
Cela reste compliqué quand même... Enfin pour moi qui suis novice et peu dégourdie encore pour les recherches au Luxembourg...

waxonrut
waxonrut
Viestit: 228
Si un cas spécifique pose problème, je peux peut-être aider à démêler l’écheveau.
Kuva [ci-devant mgrvaxzx]

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Luxembourg”