Vastaa Viestiin

Prisonniers de guerre autrichiens de Napoléon

boucheronyokel
male
Viestit: 2
Bonjour,
Je suis moi-même de la famille de Jean YOKEL et je m’intéresse à la généalogie de ma famille.
Mon grand père s’appelait YOCKEL Maurice et son père YOKEL (prisonnier des armées de Napoléon) Ma grand mère s'appelait ANGENSCHEIDT René .
J'ai aussi retrouvé ces information sur votre site web (Georges YOKEL, BLOTIERE), mais votre adresse mail ne fonctionne plus.
J’ai retrouvé la trace  de Jean YOKEL sur les archives de l’état civil de l’Yonne pour la commune de Cézy. Canton de Joigny.
Sur l’acte il est mentionné : Prisonnier de guerre, née à « Groslbeaux » (orthographe incertaine) de Bohème.
Il a été marié le 26/03/1814 ou le 26/05/1814 à Catherine GUINGAND.
Son père s’appelait aussi Jean YOKEL et était marié à Catherine FAUSNERINE.
Je n’ai pas pu remonter plus loin.
Si quelqu'un connait un moyen de contacter l'initiateur de la discussion merci de me le faire savoir.
Si quelqu'un peut aller plus loin pour retrouver les origines de Jean YOKEL prisonnier des armées Napoléonienne originaire de « Groslbeaux » (orthographe incertaine) de Bohème, cela m'intéresse.
Michel BOUCHERON boucheronmi@wanadoo.fr


floflo
floflo
Viestit: 25
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Avez-vous recherché l'acte de notoriété de Jean Yokel. Cet acte était obligatoire pour se marier. Vous devriez le trouver aux AD, certainement daté de quelques mois max avant la date de mariage. Ce document vous donnera peut-être un peu plus d'infos. Il faut tout exploiter. De plus toujours aux AD, il faut vérifier dans la série R ce qu'il existe sur les prisonniers de guerre autrichiens. On peut y trouver des listes nominatives de prisonniers avec leur régiment autrichien d'appartenance. Si vous trouvez ce régiment, reprenez contact avec moi et je vous expliquerai la suite !
Je vous conseille vivement le site GeneaPologne qui regroupe sur une base de données des personnes comme vous et moi qui avons comme ancêtre un prisonnier de guerre autrichien.
Bonne chance pour vos recherches.
Florence Terrettaz

bgempeler
male
Viestit: 6
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
J'ai repris le dépouillement des photos prises aux AD 58.
Effectivement votre ancêtre figure par 2 fois sur ces documents.
- Etat nominatif des prisonniers entrant et sortant du dépôt / Arrondissement de Nevers :
  Paul MALINOWESKI, matricule 2935, agé de 20 ans, grade : soldat, lieu de naissance = non déclaré
- Etat des prisonniers déclarant vouloir rester en France en date du 24-03-1810 à Château Chinon :
  Paul MALINOVESKI, age 20 ans,matricule 2935, régiment : Reiskreis, commune : Semelay
Ce sont peut-être les mêmes documents que vous détenez ?
Cordialement. B. Gempeler
 

boucheronyokel
male
Viestit: 2
Bonjour et merci à tous ceux qui s’entraident dans ce dédale de démarches.

1)- Étant novice, je navigue à peu près  dans les archives départementales numérisées de l’Yonne pour les naissances, Baptêmes, mariage et décès. (M,B,N,D) mais je ne trouve pas de « série R ». Merci de m’éclairer. Je ne sais pas non plus comment trouver un « acte de notoriété ». Encore merci de me former à cette science.

2)- par contre Mr Georges YOKEL, lui l’avait trouvé. Voilà ce qu’il écrit sur son site web généalogique :

Yokel Jean était prisonnier de guerre autrichien de Napoléon 1er durant la 3e coalition contre celui-ci. Il est arrivé en France en 1805 dans l'Yonne ou il s'est établi comme tisserand. Pour se marier en 1814, ne pouvant obtenir son acte de naissance la Bohême étant toujours en état de guerre, il a fait établir un acte de notoriété par le tribunal d'instance de Joigny (Yonne) en 1813 afin de justifier ses origines. L'original de ce document est en possession de Yokel Georges (Sosa 2).
Son nom a été "francisé" ainsi que son lieu de naissance. Il signe sur son acte de notoriété et sur les différents actes d'état-civil (mariage, actes de naissance de ses enfants): Johan JOKEL, la lettre Y étant peu ou pas utilisée en allemand.
Quant à son lieu de naissance, la section consulaire de l'ambassade de la République Tchèque pense que ce pourrait être en allemand Gross-Bok = Velka Bukovina près de Dvur Kralové (région de Hradec Kralové), ou Gross Bocken = Velka Bukovina près de Décin (région de Ustni nad Labem)

3)- Voilà seulement Mr Georges YOKEL, qui est certainement en ligne avec ma famille, semble décédé selon les correspondants de Généanet.  Je n’ai aucun moyen de le contacter.  J’ai essayé de trouver  quelques informations sur le net : rien !
D’où mon deuxième appel à l’aide : comment retrouver ces descendants. Je n’ai comme information que sont site web « généanet »  qu’il signe famille YOKEL/BLOTIERE.

Merci de m’aider encore une fois et soyez certain que je vais m’accrocher.
M.BOUCHERON.

floflo
floflo
Viestit: 25
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,
les AD ne mettent pas en ligne toutes leurs archives. Donc, pour les séries R ou encore U (archives judiciaires  = pour l'acte de notoriété), il faut se déplacer aux AD ou leur écrire par mail. Certaines AD vous répondent sans problème par mail mais pas toutes. Demandez leur déjà par mail si dans la série R, il y a des document sur les prisonniers de guerre autrichiens. Si oui, quelles sortes de documents : y a t il des listes nominatives, etc ... Essayez aussi de leur commander votre acte de notoriété avec date et nom de votre ancêtre.
L'acte de notoriété risque fort de ne pas vous apporter plus que ce que vous connaissez déjà ... Mais on ne sait jamais.
Pour le lieu mal orthographié, nous sommes très nombreus(e)s dans votre situation à chercher depuis des années à élucider la question ... Je vous conseille le livre "retrouver ses ancêtres polonais" vendu sur Geneanet. Il est plein de bons conseils.
Bonne continuation.
Florence Terrettaz

talenain
female
Viestit: 1
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour Bernard Gempeler,
Nous avons les mêmes origines, Jacques VLASCHES né à Snam, originaire de l'Empire autrichien marié avec une lormoise en l'an 10. Tout comme vous, je bloque sur l'origine de cet ancêtre. La seule chose que j'ai trouvé, son acte de mariage à Lormes (13 Fructidor An 10) où figurent les noms de ses parents mais pas de date de naissance.
Il existe une revue Blanc Cassis qui parle des prisonniers de guerre autrichiens à Cervon (n° 11 & 12). Je suis à la recherche de ces revues afin de comprendre cette période.
Que vous a apporté la visite aux AD de Nevers ? Avez-vous trouvé d'autres renseignements les concernant ?
D'avance, merci de votre réponse.
Bien cordialement,
C. Thenin

regsregis47
regsregis47
Viestit: 13
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour, j'ai aussi un ancêtre "prisonnier de guerre autrichien resté en France.

DESARY Georges, prisonnier de guerre autrichien resté en France. Né en 1789? à VADIOT??? en Bohème. Marié le 17/12/1818 à Champcey (50). DCD le 25/12/1850 à St Nicolas près Granville. J'ai cherché Vadiot, sans aucun résultat.

Auriez-vous une idée ? Merci de votre aide et bonne journée ou soirée.

floflo
floflo
Viestit: 25
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,
Nous nous heurtons tous sur le lieu d'origine car ce lieu a été écrit selon sa phonétique ... Pour essayer de résoudre votre énigme, il faut rechercher le maximum de documents sur votre ancêtre. Avez-vous recherché son acte de notoriété ? Cet acte se faisait systématiquement juste avant leur mariage (car ces polonais ne pouvaient fournir d'acte de naissance). Vous pouvez contacter les AD du lieu d'origine et leur demander une recherche sur l'année de mariage de votre ancêtre. Cet acte de notoriété vous apportera peut-être un indice supplémentaire sur le lieu. A part ça, je vous conseille de consulter le site Geneapologne spécialisé sur ce genre de recherche.
Bonne continuation.
Florence T.

regsregis47
regsregis47
Viestit: 13
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Pourquoi Pologne ? Il est né en Bohème et d'après ce que j'ai compris, la Bohème est répartie entre l'Autriche et la Tchequoslovaquie...Non ?

floflo
floflo
Viestit: 25
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
oui, oups, vous avez raison. Mais le problème reste le même pour tous ces prisonniers autrichiens, qu'ils soient d'origine de la Bohème, de la Pologne ou d'ailleurs. Les infos sur Geneapologne restent la ligne de conduite à suivre pour vos recherches. Acte de notoriété, tous autres actes en France (mariage, naissance des enfants, etc) sont susceptibles de vous apporter des indices supplémentaires.
Et puis, bien sûr, si vous pouvez aller aux AD (voir leur écrire, certaines AD font des recherches contre paiement), il faut rechercher tous documents sur les prisonniers autrichiens. Les AD n'ont pas tout gardé sur ces prisonniers mais dans certains départements, on retrouve des listes de prisonniers avec ... leur lieu d'origine, voir leur régiment d'appartement.
Bon courage !

gedcom
male
Viestit: 2
floflo kirjoitti:
11 Elokuu 2015, 20:15
oui, oups, vous avez raison. Mais le problème reste le même pour tous ces prisonniers autrichiens, qu'ils soient d'origine de la Bohème, de la Pologne ou d'ailleurs. Les infos sur Geneapologne restent la ligne de conduite à suivre pour vos recherches. Acte de notoriété, tous autres actes en France (mariage, naissance des enfants, etc) sont susceptibles de vous apporter des indices supplémentaires.
Et puis, bien sûr, si vous pouvez aller aux AD (voir leur écrire, certaines AD font des recherches contre paiement), il faut rechercher tous documents sur les prisonniers autrichiens. Les AD n'ont pas tout gardé sur ces prisonniers mais dans certains départements, on retrouve des listes de prisonniers avec ... leur lieu d'origine, voir leur régiment d'appartement.
Bon courage !
floflo kirjoitti:
15 Joulukuu 2014, 20:20
Bonsoir,
Voici une réponse que m'avait faite les AD en 2011 :
- R2801 :
    - documents recensant les prisonniers de guerre qui ont déclaré vouloir rester en France. (je possède ces listes donc si vous voulez, je peux vous dire si j'y trouve votre ancêtre, donnez moi alors son nom et prénom)
    - état nominatif des prisonniers arrivés au dépôt de Nevers mais seulement sur les 1ers arrivants (N° 1 à 369 => des lettres parlent de 3000 prisonniers sur la Nièvre, ce qui montre que beaucoup de documents ont malheureusement disparu ...)
- R 2994 : registre de placement mais seulement des données numériques.

Pour ma part, je n'ai pas totalement abouti car même avec les archives de Vienne, il faut aussi de la chance. Certaines années sont très détaillées (avec lieu d'origine des soldats) et d'autres beaucoup moins (ce qui est le cas de mon ancêtre : je sais où il a été recruté mais le rayon de recrutement pour un lieu donné va de 0 à plus de 100kms !...)
Florence
Bonjour,

Je viens de prendre connaissance de votre message et le contenu de des listes dont vous disposez m'intéresse.
Un de mes ancêtres, soldat dans un régiment hongrois, a été fait prisonnier dans la région de Milan en 1799 ou début 1800.
Il se nomme André (Andreas, Andras) Bires ou Biris et est originaire de Kosice (Kassa, Kaschau) ou région.
En 1805, il s'est marié à Ouzouer-sur-Loire (Loiret), non loin de la Nièvre.
A tout hasard, figure-t-il sur vos listes ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Bien cordialement.

R. Martin

mtouly1
female
Viestit: 21
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,
Je lis avec intérêt ces messages étant moi-même concernée par mon ancêtre Joseph Touly nė en 1773 en empire autrichien à Tornovarnay*(introuvable), prisonnier de guerre ex fusilier du régiment Thomacky* (introuvable), mariė en 1804 à Bertaucourt dans l'Aisne.
Pourrait-il être sur les listes de prisonniers ?
Avec tous mes remerciements pour réponses et éventuels piste
M G T
* renseignements collectés sur acte de mariage

floflo
floflo
Viestit: 25
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
par rapport à l'orthographe approximative du lieu de naissance et du régiment d'appartenance (Tomasky => j'ai passé les 62 régiments autrichiens et effectivement, aucun régiment de ce nom, même avec variations d'orthographe, n'existe), je vous conseille de retrouver aux AD l'acte de notoriété publique de votre ancêtre. Cet acte est passé l'année du mariage devant le juge de paix du canton dont dépendait votre ancêtre. Sur cet acte, vous aurez de nouveau, des orthographes approximatives mais qui nous parleront peut-être davantage !
Si je trouve votre prisonnier dans mes listes (j'ai seulement la Nièvre), je vous le dis bien sûr !
Cordialement.
Florence

floflo
floflo
Viestit: 25
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Pour la consultation de mes listes pour Mr R. Martin, je regarde également !

mtouly1
female
Viestit: 21
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Je vous remercie pour votre réponse et pour votre renseignement
Je vais consulter les archives de l'Aisne mais je ne crois pas pouvoir faire une recherche via Internet pour les actes notariés, ceux-ci sont peut-être consultables uniquement sur place et j'habite le Sud-ouest. Cependant, si je trouvais des compléments d'information, je vous le dirais.
Bonne soirée
M G T

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Autriche”