Vastaa Viestiin

Familles MICHELET / SEMPÉ à Buenos Aires ?

loukas46
male
Viestit: 19
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour à tous,

Je cherche à compléter le parcours de deux branches de mon arbre, parties de Bordeaux pour l'Argentine entre les années 1830 et 1850.

Tout d'abord, les MICHELET :
https://gw.geneanet.org/loukas46_w?lang=fr&n=michelet&oc=0&p=jean&type=fiche

Jean MICHELET (1799-), boulanger à Bordeaux (Gironde), obtient un passeport pour Buenos Aires (Argentine) en 1836. Je n'ai rien trouvé concernant sa femme, mais il existe des passeports pour plusieurs de ses enfants qui le rejoignent ensuite : Marie (17 ans) et François (15 ans) en 1842, Louise (institutrice, 27 ans) en 1850. Leur destin en Argentine m'est inconnu.

Leur fils Jean Jacques (1827-) part également, à une date que j'ignore, puisqu'il y rencontre la famille SEMPÉ :
https://gw.geneanet.org/loukas46_w?lang=fr&pz=lucie+celine+rose&nz=lucas&p=francoise+felicie&n=sempe&type=fiche

Gaudens SEMPÉ (1815-), originaire de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a sans doute descendu la Garonne jusqu'à Bordeaux, où il est garçon pâtissier, lorsqu'il y épouse en 1839 Julie CASSAGNADE (1820-), dont le grand-père a suivi la même route par la Dordogne vers 1780. Gaudens SEMPÉ obtient un passeport pour Buenos Aires en novembre 1848. Sa femme le rejoint en août 1849, en partant pour Montevideo (Uruguay) avec 3 enfants de 8, 6 et 4 ans. Là encore, j'ignore le devenir des parents.

Leur aînée est Françoise Félicie (1840-1915), qui épouse Jean Jacques MICHELET à une date inconnue. Ils ont au moins 4 enfants nés à Buenos Aires (1859, 1862, 1866 et 1870), puis 2 enfants nés à Bordeaux (1875 et 1878), ce qui indique un retour en France entre ces dates.

J'ai éventuellement retrouvé une descendance en Argentine par le cadet François (1845-), mais la filiation est incertaine compte tenu de l'hispanisation des prénoms et l'absence de mariage identifié. Au recensement de 1895, un Francisco SEMPÉ âgé de 50 ans réside à Buenos Aires, avec sa femme Carolina et leurs 5 enfants nés approximativement entre 1874 et 1892.

Des éléments d'état civil argentin pourraient-ils me confirmer ces liens familiaux ?


loukas46
male
Viestit: 19
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Merci beaucoup pour vos recherches et votre réponse.

J'ai en effet déjà pu retrouver ces actes de naissance et ce recensement, indiquant qu'en 1869 les parents "Juan Santiago" MICHELET et "Felicia" (SEMPÉ épouse MICHELET) vivent avec 2 enfants "Juan Alejandro" né en 1862 et "Luisa Felicia" née en 1866. Le premier "Juan Alejandro" né en 1859 est donc possiblement décédé.

Je ne retrouve en France que Louise Félicie (mariée en 1885 à Bordeaux) et sa mère Françoise Félicie (décédée en 1915 à Bordeaux). Pas de trace du père, pourtant rentré puisque 2 autres enfants naissent en 1875 et 1878 à Bordeaux.

Dans le même recensement apparait "Maria" MICHELET (sœur de "Juan Santiago"), épouse CHARAVEL et leur fille "Maria Fany", eux aussi rentrés en France et installés après 1870 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Curieusement, tous ces enfants ne semblent pas avoir la même nationalité ("Argentina" pour la fille CHARAVEL, "Francés" pour les enfants MICHELET (dont la naissance a été transcrite à l'état civil de Bordeaux).

Le devenir des grands-parents MICHELET et SEMPÉ, partis pour Buenos Aires entre 1836 et 1850, reste pour l'instant un mystère (ils sont cités dans les actes de naissances), ainsi que la possible filiation de "Francisco SEMPÉ" né en 1845 à Bordeaux et peut-être marié vers 1870 à Buenos Aires...

Cordialement,

loukas46
male
Viestit: 19
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Voici quelques nouvelles de la descendance de François/Francisco SEMPÉ (qui serait décédé vers 1904 à à Buenos Aires) :

Son fils Ernesto, né vers 1875
https://gw.geneanet.org/loukas46_w?lang=fr&pz=lucie+celine+rose&nz=lucas&p=ernesto&n=sempe&type=fiche

Son petit-fils Eduardo Francisco (1899-1969)
https://gw.geneanet.org/loukas46_w?lang=fr&pz=lucie+celine+rose&nz=lucas&p=eduardo+francisco&n=sempe&type=fiche

Si les filiations sont justes, une nombreuse descendance et le nom SEMPÉ porté presque jusqu'à aujourd'hui en Argentine grâce aux doubles patronymes hispaniques. Entrer en contact avec l'un de ces lointains cousins me permettra peut-être un jour de combler les trous...

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Argentine”