Vastaa Viestiin

enfant abandonné à Plouigneau

calippe
calippe
Viestit: 26
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Un ancêtre déposé à l'hospice civil de Plouigneau 29 en 1834 par sa mère le jour de sa naissance (c'est noté dans l'acte), a reçu le nom d' OSEILLE, ensuite il y a eu un acte de reconnaissance en 1863 lorsque la mère s'est mariée et son nom a changé pour prendre celui de la vrai mère. (c'est dans l'acte de reconnaissance).
Comment cela peut-il être, après un abandon plus de 30 ans avant alors que la mère vivait à plus de 150 km en 1834 et en 1863 ????
Y a-t-il d'autres documents ou dossiers reprenant les circonstances de sa naissance et de son abandon avec plus de précision
Merci de vos réponses Cordialement
Viimeksi muokannut calippe, 18 Lokakuu 2019, 12:06. Yhteensä muokattu 2 kertaa.

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Viestit: 24115
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

j'ai séparé votre message du vieux fil où vous l'aviez accroché sans chance de réponse et j'ai créé un nouveau fil.

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

chrisol
chrisol
Viestit: 77
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Vraisemblablement.. J'ai eu un cas semblable à l'hospice des enfants trouvés de Marmande. La mère qui avait abandonné l'enfant, s'est mariée quelques années plus tard à Bordeaux, et son mari est venu rechercher l'enfant à l'hospice.
Mais encore faudrait-il consulter l'acte de reconnaissance pour voir le lien.

delahubaudiere
male
Viestit: 3
Bonjour,
vous êtes exactement dans la période typique : sous Louis Philippe, on abandonne tellement les enfants dans les tours d'hospices que les religieuses en charge de les nommer emploient une initiale par an, comme on fait aujourd'hui pour les chiens : année n = A ; n + 1 = B ; etc... L'hospice de Quimper en enregistre entre 2 et 300 par an, donc tous à la suite dans les tables décennales. il se peut qu'après quelques années, la mère s'étant mariée, l'enfant soit récupéré dans le foyer et figure sur les recensements, sans qu'aucun papier officiel ne soit rempli, donc sans changement de nom.
Puis sous Napoléon III, une nouvelle morale engage les parents à reconnaître leurs enfants, parfois devant notaire (Rosporden pour Quimper), souvent avant leur mariage. Evidemment, ils leur donnent leur vrai nom, donc celui de la mère si elle était célibataire, ou du père s'il le reconnaît.
Pour en savoir plus sur les enfants abandonnés du XIXe siècle, lire "les exposés de Creach'Euzun" de Pierrick Chuto, sorti cette semaine. Pour le XVIIIe siècle, mon roman "Au Sein de Paris" (Christian De la Hubaudière). Pour les deux siècles, mon site :
http://www.tousauparadis.com
Bien cordialement,
Christian

maismon
maismon
Viestit: 7
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir , que dit l'acte de mariage en 1863 de votre ancêtre pour la reconnaisance de cet enfant .Cordialement

calippe
calippe
Viestit: 26
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Il est noté fils majeur et naturelle de (nom de la mère qui l'a reconnu)
Cordialement

lyonnais92
male
Viestit: 3010
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
calippe kirjoitti:
22 Maaliskuu 2019, 16:57
Un ancêtre déposé à l'hospice civil de Plouigneau 29 en 1834 par sa mère le jour de sa naissance (c'est noté dans l'acte), a reçu le nom d' OSEILLE, ensuite il y a eu un acte de reconnaissance en 1863 lorsque la mère s'est mariée et son nom a changé pour prendre celui de la vrai mère. (c'est dans l'acte de reconnaissance).
Comment cela peut-il être, après un abandon plus de 30 ans avant alors que la mère vivait à plus de 150 km en 1834 et en 1863 ????
Y a-t-il d'autres documents ou dossiers reprenant les circonstances de sa naissance et de son abandon avec plus de précision
Merci de vos réponses Cordialement
- que vient faire Plouigneau dans cette histoire ? La naissance a eu lieu à Morlaix, l'enfant a été déposé à l'hospice civil de Morlaix par décision de l'Officier d'Etat Civil

- c'est lui qui se marie en 1863, pas sa mère (mariée en 1846 selon votre arbre)

- entre Morlaix et Plounèvez-Moëdec il n'y a pas 150 km (loin de là).

A mon avis, l'histoire est assez simple.

L'enfant est abandonné dans un premier temps. Je pense que l'abandon est volontaire (la mère va accoucher à la grande ville). L'enfant est récupéré par la mère à une date inconnue (mariage ? naissance du demi-frère ? avant ?) et va vivre dans sa famille. Au moment de son mariage, il a du souhaiter retrouver son nom. Il est probable que la mère ignorait cette histoire de reconnaissance. Elle ignorait d'ailleurs qu'elle n'avait pas besoin d'aller à Morlaix pour le reconnaitre (seul avantage, ne pas dévoiler le nom de naissance qui, sinon, aurait été inscrit sur les registres de Plounèvez-Moëdec).

Pour en savoir plus, il faudrait voir ce qui existe sur lui en série 3X des archives du Finistère

http://mnesys-portail.archives-finistere.fr/?id=recherche_guidee_plan_detail&open=463&doc=accounts%2Fmnesys_cg29%2Fdatas%2Fir%2Fetats_des_fonds%2FFRAD029_X%2Exml&page_ref=463

et consulter (si ils existent) les recensements de Plounèvez-Moëdec 22 (il faut s'inscrire pour le savoir et voir les documents numérisés). 1836, 1841 et 1856 sont disponibles.

Cordialement

zanzigirl
zanzigirl
Volunteer moderator
Viestit: 4292
Bonjour,

Mathurin vivait avec sa mère dès 1841 (vue 6)
Turluer.png
Cordialement
Claudine
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec Geneanet / Volunteer moderator with no subordination to Geneanet.
https://twitter.com/Ererepublicaine ...................................................https://twitter.com/sansculotides

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Viestit: 24115
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour Christian,

Trois messages et toujours uniquement pour faire la promotion de votre site et de votre livre :

https://www.geneanet.org/forum/search.php?author_id=9054153&sr=posts

N'hésitez pas à intervenir également pour des aides plus concrètes et plus précises en fonction des demandes.

Merci de votre compréhension.

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

calippe
calippe
Viestit: 26
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
lyonnais92

Mathurin LE TURLUER né OSEILLE a été reconnu par Marguerite TURLUER (sa véritable mère ???) à MORLAIX (29) par acte du 24/03/1863, L'acte de reconnaissance est inscrit le 24 mars 1863 page 47 sur le registre des naissances de l'année 1863 .

C'est inscrit également le 25 mars 1863 dans la marge de son acte de naissance en 1834 page 528 à Morlaix

Dans son acte de naissance Il est né rue de Ploujean section de la maison commune et a été porté à l'hospice civil de Morlaix

Voilà un peu plus de détails, la reconnaissance a bien lieu 30 ans plus tard ...Madame TURLUER se reconnaît comme sa véritable mère ..

Cordialement
Viimeksi muokannut calippe, 31 Joulukuu 2019, 00:56. Yhteensä muokattu 1 kertaa.

lyonnais92
male
Viestit: 3010
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
calippe kirjoitti:
31 Joulukuu 2019, 00:24
lyonnais92

Mathurin LE TURLUER né OSEILLE a été reconnu par Marguerite TURLUER (sa véritable mère ???) à MORLAIX (29) par acte du 24/03/1863, c'est inscrit le 25 mars 1863 dans la marge de son acte de naissance n° 175 bis en 1834 page 528.
L'acte de reconnaissance est inscrit le 24 mars 1863 page 47 sur le registre des naissances de l'année 1863 .

Dans son acte de naissance Il est né rue de Ploujean section de la maison commune et a été porté à l'hospice civil de Morlaix

Voilà un peu plus de détails la reconnaissance a bien lieu 30 ans plus tard ...

Cordialement
inutile de recopier maintenant les données des actes, je les ai consulté et lu attentivement.

Votre intervention initiale montre que vous ne les aviez pas vraiment lu.

D'ailleurs, vous évitez de répondre à mes 3 premières remarques qui contredisent directement vos affirmations initiales (Plougnieau, mariage de la mère, distance entre les villes concernées).

L'intervention de zanzigirl a confirmé mon intuition, Mathurin a été "récupéré" rapidement par sa mère.

Son dossier à l'Assistance pourrait dire plus précisément quand.

Vous remarquerez qu'il porte le prénom de son grand-père (le plus probable est que sa mère a laissé cette instruction à la sage-femme).

Le recensement de 1846 tend à dire qu'il était connu sous le nom de sa mère (qui n'était pas son patronyme officiel). Au moment de son mariage, la demande de son acte de naissance a dévoilé son patronyme officiel (si il ne le savait pas). Il a du demander si il pouvait faire rectifier son nom. On lui a indiqué la reconnaissance par sa mère (qui a aussi pour conséquence d'établir ses droits d'héritier).

Cordialement

calippe
calippe
Viestit: 26
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Merci ZANZIGIRL je n'avais pas pris connaissance des recensements car je ne pensais pas qu'il y fût inscrit ...

Merci à LYONNAIS92 et pour Plouigneau, désolée, je ne sais plus pourquoi je vous l'ai noté car j'ai repris des écrits d'il y a plus de 10 ans ....à cette époque les archives du Finistère n'étaient pas en ligne, j'avais contact avec des associations...

Merci encore à tous de vos éclaircissements
Bonne semaine
Cordialement

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Abandon et adoption”