Vastaa Viestiin

retrouver un enfant abandonné en 1914 (histoire fictive pour l'écriture d'une nouvelle)

klariamary46
female
Viestit: 11
Bonjour.
je ne sais pas si j'ai le droit de poster ce message et si ce message est à la bonne place...
veuillez me pardonner, s'il vous plait, mon erreur si c'était le cas.

Je suis en écriture d'une fiction. Bien que je sois amateur, il est très important pour moi que mon histoire soit réaliste et surtout qu'elle s'inscrive dans une logique. d'où ma demande.
l'histoire retrace, entre autre, l'abandon d'un enfant de trois ans, dans le lot (46)
Abandonné juste avant la première guerre, l'héroïne recherche sa trace . selon certaines informations obtenues, l'enfant aurait été placé dans un orphelinat que je situe à "Sénaillac-Latronquière" 46210

- dans ce cas précis, où devra-t-elle faire ses recherches? Archives départementales? Aide à l'enfance?
- n'étant pas de sa descendance, pourra-t-elle faire cette démarche?
- devra-t-elle envoyer un courrier ou pourra-t-elle consulter elle-même les archives de l'orphelinat.

Si lors de l'abandon, la seule chose connu de l'enfant est un prénom : Alexandre,

- une date de naissance approximative peut-elle être donnée ou pas?
- Peut-il y avoir l'inscription "sans filiation" sur son acte.
- N'ayant pas de nom de famille, peut-on lui en donner un?
- peut-on appeler "acte de naissance" ou y-a-t-il une autre dénomination pour le document fournit aux adoptants de l'enfant ?
- Si l'enfant, âgé de 5 ans, est adopté en 1916, peut-il porter le nom de ses parents adoptifs? Quel nom porte cette adoption dans ce cas précis? est-ce une adoption simple, vue l'époque?

Pourriez-vous, s'il vous plait, me renseigner?
je vous en remercie très sincèrement.
cordialement
meilleurs vœux
Klaire Lafage

lyonnais92
male
Viestit: 3010
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

vous êtes loin de maitriser votre sujet.

Naissance vers 1991, abandon en 1914.

En 1916, elle ne peut pas être adoptée, ni adoption plénière ni adoption simple.

1914 n'est pas une année homogène (du point de vue du fonctionnement des institutions).

D'ailleurs, hormis sur la zone du front ou occupée par l"Allemagne, elles fonctionnent.

L'abandon d'un enfant d'environ 3 ans peut se faire dans des circonstances très diverses.

Pour certaines, l'identité de l'enfant est connue et va lui rester (y compris acte de naissance).

Si l'enfant est abandonné "dans la rue", il devrait y avoir une enquête de police pour savoir qui il est.

C'est seulement en cas d'échec que une nouvelle identité lui sera donnée. Dans ce cas, toute recherche de ses origines devrait se révéler vaine.

De toute manière, elle va relever des services sociaux, avoir un dossier, un tuteur, etc, toutes choses auxquelles l'enfant, devenu majeur, doit pouvoir accéder.

A l'oreille, vous avez en tête soit le fonctionnement moderne de l'accouchement sous X, soit les abandons "au tour" soit les abandons avant tout mécanisme d'aide à l'enfance abandonnée.

La situation au début du XX ème siècle a ses propres règles.

Cordialement

cberaud
female
Viestit: 1055
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Effectivement la généalogie ne semble pas vous être familière
Vous pouvez commencer par lire ce qui suit, vous y trouverez des informations générales sur les recherches.
https://www.geneanet.org/explore/beginners/
Pour le domaine spécifique des enfants abandonnées, placés, nés sans père,......chaque cas est différent suivant l'époque, le type d'abandon.
Dans la boutique il y a un petit ouvrage qui pourrait vous intéresser
https://www.geneanet.org/boutique/index.php?id_product=12109&controller=product
Vous pourriez aussi vous rapprocher d'une association de généalogie proche de chez vous ou chercher dans le forum de votre département un bénévole proche de vous et prêt à vous aider dans cette partie un peu technique de votre écriture.

Je vous souhaite une bonne continuation dans votre quête.
Si vous aimez vos morts, faites leur confiance au point d’aimer leur silence.
Amélie NOTHOMB

klariamary46
female
Viestit: 11
Bonjour.
je vous remercie pour le partage des liens. je regarde tout ça de très près.
comme vous dites, je ne suis pas une experte en généalogie. j'ai cependant réussi à trouver certains de mes ancêtres en fouillant dans les actes de mariages, par exemples. ceux-ci regorgent d'information. j'ai appris à ne pas me fier à l'orthographe des noms ou prénoms. un exemple : un de mes aïeux était originaire d'Issendolus dans le lot. j'ai réussis à retrouver ses traces, malgré la difficulté à lire certains documents illisibles. à son époque Issendolus (village) s'appelait Le Saint Dolus. j'ai vu la transformation de ce nom de village au fur et à mesure des documents. je reconnais qu'il faut s'accrocher, car ce n'est pas tant la recherche du document mais sa lectures qui pose souvent problème. :? :? :?
par contre ce qui me porte soucis, c'est la connaissance des pratiques et de la lois de l'époque en matière d'abandon, puis tout ce qui pouvait se faire en catimini.
belle journée à vous et merci de votre réponse.
cordialement
Viimeksi muokannut klariamary46, 12 Tammikuu 2020, 09:18. Yhteensä muokattu 3 kertaa.

drouhin1
drouhin1
Viestit: 2641
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour
Pour répondre à Lyonnais : concernant les adoptions , j'ai photographié dans le courant de la semaine un dossier d'enfant de l'Assistance qui lui a bien été adopté en 1912 , or j'ai déjà rencontré (rarement, il est vrai) des cas similaires en 1916 et même bien avant .
Bien cordialement
Monique

Bénévole aux AD.75, Caran site de Paris), SHD-Vincennes, Archives de la Police pour les membres qui partagent leur arbre ou contributions.
ou :
http://pascaline-passions.forums-actifs.com
Cordialement

klariamary46
female
Viestit: 11
Bonjour drouhin1.

croyez-vous qu'il soit possible d'avoir un aperçu de ce fichier? en mp ou par mail? c'est juste pour me faire une idée du document, savoir comment aborder mon histoire! hélas, l'imagination ne fait pas tout, la crédibilité est ultra importante. cette crédibilité est une marque de respect face aux lecteurs.
merci à vous.

lyonnais92
male
Viestit: 3010
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
drouhin1 kirjoitti:
11 Tammikuu 2020, 10:46
Bonjour
Pour répondre à Lyonnais : concernant les adoptions , j'ai photographié dans le courant de la semaine un dossier d'enfant de l'Assistance qui lui a bien été adopté en 1912 , or j'ai déjà rencontré (rarement, il est vrai) des cas similaires en 1916 et même bien avant .
Bien cordialement
adoption d'un mineur en 1912 ?

Sur quel texte le jugement d'adoption se base pour la justifier ?

Cordialement

drouhin1
drouhin1
Viestit: 2641
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Voila le dossier d'un enfant de l'assistance adopté en 1909
xxxxxx
Cordialement
Viimeksi muokannut drouhin1, 11 Tammikuu 2020, 20:47. Yhteensä muokattu 1 kertaa.
Monique

Bénévole aux AD.75, Caran site de Paris), SHD-Vincennes, Archives de la Police pour les membres qui partagent leur arbre ou contributions.
ou :
http://pascaline-passions.forums-actifs.com
Cordialement


lyonnais92
male
Viestit: 3010
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
RE,
drouhin1 kirjoitti:
11 Tammikuu 2020, 11:19
Voila le dossier d'un enfant de l'assistance adopté en 1909
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/357856/1
Cordialement
merci pour le dossier.

Je ne l'ai pas lu entièrement (10 premières pages et 10 dernières) mais assez pour avoir une vue claire de la situation.

naissance en 1909 de mère connue et de père non dénommé

reconnaissance rapide par la mère

décès rapide de la mère

enfant confié à quelques mois à l'AP par sa nourrice

enfant placé

en 1912-1913, demande de placement en vue d'adoption

demande acceptée et, visiblement, placement réussi

démarches d'adoption en 1929 (dont son consentement explicite)

jugement d'adoption à quelques mois de sa majorité

adoption simple, il ajoute le patronyme des adoptants à son patronyme de naissance.

Hormis les quelques mois d'anticipation (dans un contexte où le nombre des orphelins de guerre a conduit à un mouvement favorable aux adoptions), on est dans le contexte de l'adoption simple de majeur inscrit dans le Code Civil de l'époque.

On est très loin de la situation décrite par le demandeur.

Cordialement

klariamary46
female
Viestit: 11
lyonnais92

vous n'imaginez même pas le nombre d'informations que vous venez de me donner! c'est une mine d'or!
une chose est sûre, je vois en vous un connaisseur! chapeau bas!
merci

cberaud
female
Viestit: 1055
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Merci. Ce dossier est très intéressant
Je l'ai aussi lu en diagonal mais me range à l'avis de Lyonnais.
L'enfant adopté était a qq mois de sa majorité et cette adoption se fait à sa demande.
Si vous êtes dans une fiction le schéma de ce dossier peut être retenu : Placé, élevé puis adopté dès que c'est possible.
Sinon, il y a d'autres possibilités : Chez moi, un enfant né en 1915 a Paris a été élevé par mes AGP. J'ai toujours entendu raconter qu'il n'avait pas pu être adopté mais qu'il savait qui et ou était sa mère biologique (recherchée lorsqu'il fût adulte).
Si vous aimez vos morts, faites leur confiance au point d’aimer leur silence.
Amélie NOTHOMB

klariamary46
female
Viestit: 11
« Naissance vers 1991, abandon en 1914. » vous voulez dire 1911, n’est-ce pas? oui, né en 1911.


« Si l'enfant est abandonné "dans la rue", il devrait y avoir une enquête de police pour savoir qui il est. »
Là je comprends que je dois vous dévoiler une partie de l’intrigue.

L’homme qui abandonne son enfant est un homme influent. Il se venge de sa femme car il vient de découvrir que le gosse n’est pas de lui et cela lui est insupportable. Il confit la gestion de l’abandon à son oncle, qui est juge. Ce dernier se servira de son influence et placera l’enfant chez une cousine qui ne peut pas avoir d'enfant, cousine éloignée du mari cocufié .

« C'est seulement en cas d'échec que une nouvelle identité lui sera donnée. Dans ce cas, toute recherche de ses origines devrait se révéler vaine. »
J’ai trouvé une solution qui tient la route mais je ne peux le révéler ici, sinon ce n’est du jeu ! oups !!!

« De toute manière, elle va relever des services sociaux, avoir un dossier, un tuteur, etc, toutes choses auxquelles l'enfant, devenu majeur, doit pouvoir accéder. »

Puis-je pousser le bouchon un peu plus loin et vous poser une autre question ?
- si l’héroïne n’a aucun lien de parenté avec l’enfant, vu la date d’abandon 1914, peut-elle quand-même demander à consulter les fichiers de l’orphelinat? Ces fichiers peuvent-ils se consulter ou y a-t-il obligation de demande écrite ?

merci de votre réponse.
cordialement
Viimeksi muokannut klariamary46, 12 Tammikuu 2020, 09:21. Yhteensä muokattu 1 kertaa.

cberaud
female
Viestit: 1055
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Attention a ne pas trop compliquer la situation...
l'enfant est placé chez une cousine et vous voulez demander le dossier à l'orphelinat.....Il n'y a pas de logique
Un orphelinat est un centre d'accueil des enfants pupilles de la nation. mais seulement si l'enfant est confié aux services sociaux.
Si l'enfant est éloigné de sa mère (peu importe les circonstances) il n'est pas abandonné. Beaucoup l'on été de cette façon au XX siècle. les mères célibataires plaçaient leur enfant à la campagne. Payant une nourrice. Si l'argent tombait régulièrement, pas de problème jusqu'à la majorité de l'enfant... sinon, en cas de non paiement, la nourrice pouvait finir par déposer l'enfant à l’assistance publique.
Si l'enfant est déclaré né d'un père et d'une mère qui ne sont pas les siens biologiquement....la piste s'arrête.
Sauf si les protagonistes ont vécu suffisamment longtemps pour bénéficier des proprets de la science en matière de génétique.
Si vous aimez vos morts, faites leur confiance au point d’aimer leur silence.
Amélie NOTHOMB

klariamary46
female
Viestit: 11
merci pour vos suggestions.

en fait, l’héroïne est envoyé sur une mauvaise piste, qui est la résultante d'une supposition émise par quelqu'un. l'enfant n'a pas été placé dans un orphelinat. Elle doit le découvrir mais n'étant pas de la même famille, a-t-elle le droit de demander à consulter les fichiers de l'orphelinat.?
L'enfant ne doit pas savoir, non plus, d'où ce faux papier.
c'est au fur et à mesure de l'enquête que l’héroïne va découvrir la vérité. jusqu'au bout, elle ne doit pas savoir qui est cet enfant, ce qui explique la chute de l'histoire. du coup, il faut que je trouve une continuité logique.
j'aurais dû vous donner ces renseignements. par contre, votre vision est juste. ne rien compliquer sans pour autant révéler dès le départ. il faut que je tienne le lecteur en haleine. dur dur, croyez-moi.
merci pour vos réponses, elles m'aide à garder le cap, à ne pas me noyer dans ce qui n'est pas possible.

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Abandon et adoption”