Vastaa Viestiin

Les Cagots, lèpre ou humanoïdes ?

lbacelo
female
Viestit: 3226
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
"là où se trouvait la tombe des "voisins", chefs des maisons capcazalières.
C'est une organisation sociale complète que révèle l'exclusion des cagots, centrée sur la maison, l'héritage par l'aîné (ou l'aînée aussi dans certains lieux) seul. Il s'agit de "familles-souches", une société hiérarchisée mais qu'aident à se reproduire les maisons cagotes qui n'appartiennent pas à la communauté des "voisins"


Ce qui existait encore il y a plusieurs années au pays basque, l'ainé (e) héritait de la maison, on ne morcelait pas...
Aujourd'hui, je ne sais pas, je n'ai plus de famille la-bas,  je ne sais pas non plus si les autres héritiers étaient dédommagés?

dbassanobarat
female
Viestit: 1483
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Je crois que le notaire" s'arrangeait" et que malgré la révolution et le code civil et le partage égalitaire l'héritier ou l'héritière était toujours l'aînée comme dans la coutume immémoriale, il héritait toujours en tous les cas du bâtiment et des terres de la maison, les autres héritiers au sens du code civil, cadets, laissaient toujours l'avantage légal que peuvent faire en testament les défunts pour privilégier l'aîné, et en fait renonçaient à leur héritage en ne réclamant pas leur part, c'était en tous les cas ainsi dans notre famille.
Je vous joins la transcription d'un acte où il est explicitement question des gézitains de 1636 , il s'agit d'un naufrage sur le Gave du côté du pays d'Orthe, à la limite actuelle des landes et des Pyrénées atlantiques que j'avais posté il y a longtemps dans les catastrophes sur ce forum, mais c'est perdu dans les profondeurs abyssales du site !!!
Gézitains, cagots, chrestiaans ou gahets ce sont les mêmes ...
A Labatut, archives des Landes. Le bord droit de la page est déchiré et lacunaire, le texte est difficilement lisible et sans ponctuation.

Le 18 du moys de may 1636 sy est perdu au passage de la Hontang un bateau chargé de pouble Jusqu'au nombre de dix qui s'y noyèrent entre lesquels y en avait de la pste parroisse cinq  scavoir Jean des pissallez (?) dit Jean Sciau ,dominger gratian de lucpuyoo mathive delau et jean  du Casoo gezitain de [déchiré] de hontarède de favard un de la compaignie batalière et deux de la bastide de béarn laquelle delau feu trouvée le lendemain 19 du dit moys vis a vis du chateau de St cricq et inhumée le mesme jour et le 24 du dit moys ont été trouvés le dit lucpuyoo et du cassoo scavoir le dit lucpuyoo vis a vis l'église de cauneille et lequel du cassoo à peyrehorade  ont été asportés icy a enterrer fait par moy soubsigné

1- Donc dix morts dans le Gave( en crue certainement ) cinq paroissiens de Labatut dont  plusieurs gézitains Dominique et Gratian Lucpuyoo, Mathive Delau (Mathive féminin de Mathieu) Jean de Cassoo . " Pouble" veut dire foule.
2- Il y avait sur les gaves des bateaux d'une compagnie batelière de Peyrehorade ( avec gabarres et tilholes, les bateliers étant nommés tilholiers d'où la chanson fameuse sur ces bateliers en gascon)  qui descendaient des Pyrénées et allaient jusqu'à Bayonne et de là les marchandises passaient en Angleterre ou aux Amériques ou encore dans tous les ports jusqu'à la Corogne, le trafic était intense, ceci du Moyen-Age au chemin de fer.
3- La Bastide de Béarn est le nom d'Hastingue actuel, fondée par un seigneur anglais lord Hasting.
4- Les corps ont été récupérés sur une quinzaine de km.
5- Toutes les paroisses citées sont sur le Gave aux crues soudaines et dévastatrices non seulement dans la montagne comme cette fin de printemps 2013 à Lourdes par exemple, mais dans l'arribère (la plaine de Piémont) , il y a des récits anciens du Gave emportant le Pont d'Orthez dans les livres de raison de la région.
Enfin tous ces villages sont sous la dépendance du Vicomte d'Orthe , pendant longtemps la famille d'Aspremont qui ont leurs deux châteaux à Peyrehorade.
Liitteet
Labatut1636.jpg

lbacelo
female
Viestit: 3226
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Re
Merci pour ces informations, c'est ainsi que je conçois la généalogie, un échange fructueux entre ceux qui savent et ceux qui veulent savoir.
Cordialement.
Lyne

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Catastrophes et calamités”