Vastaa Viestiin

Maistre ou Maître

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.

Maistre ou Maître

Viesti 09 Joulukuu 2019, 11:59

Bonjour,

A quelle activité ou à quel statut peut correspondre l'appellation "Maistre" ou "Maître", que j'ai trouvée accolée au même patronyme, de génération en génération, du milieu du 17ème siècle jusqu'à la fin du 18ème en Bretagne? Cette appellation ne se retrouve pas pour d'autres patronymes dans les registres du lieu et de l'époque. Je précise qu'au 19ème les descendants des personnes ainsi dénommées que sont que des "laboureurs" ou autres "cultivateurs".
Merci de m'éclairer.
Cordialement,

Joël Molinier

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Autre précision que j'ai oublié de donner: les personnes concernées vivaient déjà, aux 17ème et 18ème siècles, en milieu rural, dans des paroisses reculées.

J.M.

bricor
bricor
Modératrice bénévole
Viestit: 23471
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

- lorsque vous voulez modifier un message, le compléter, cliquez sur le petit crayon.

- vous parlez dans le vague : quel lieu ? quel patronyme ?

Maistre est en général un titre lié à une profession, mais on aime bien voir les actes.

Cordialement

Brigitte
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec généanet.

Questions fréquentes
http://www.geneanet.org/forum/?topic=574496.0
________________________________________________________________
"A l'an que vèn, e se sian pas mai que siguen pas mens"

psaliou
psaliou
Viestit: 11334
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Une première ébauche: https://fr.wikipedia.org/wiki/Corporation_sous_le_royaume_de_France#Ma%C3%AEtrise

"Maîtrise
La maîtrise désigne le compagnon qui a montré, par son chef-d'œuvre, la capacité d'exercer un métier à son compte, c'est-à-dire en vendant publiquement sa production, en employant des compagnons et en formant des apprentis. Le chef-d'œuvre est, au sens propre, la première œuvre qu'un compagnon a réalisée seul et qui est d'une qualité suffisante pour mériter d'être proposée à la vente comme œuvre du métier. Il s'agit d'un objet ou d'une prestation qu'il doit réaliser afin de prouver qu'il a acquis tout le savoir-faire du métier, et qui est présenté devant un jury d'examinateurs, comme c'est toujours le cas des thèses. Les travaux exigés par les jurés des métiers tendent à être de plus en plus complexes, et des mesures sont prises par les autorités royales pour limiter cet abus en fixant pour chaque métier la nature de l'exercice et le nombre de journées nécessaires (par exemple pour les blanchisseuses, laver, repriser, plier, empeser, repasser un trousseau dont la liste est donnée avec les tissus, les dentelles, etc.). Dès que son chef-d'œuvre a été reçu, le compagnon peut s'établir comme maître, mais le nombre de maîtrise des métiers non libres est toujours fixe (comme pour les offices, et comme aujourd'hui pour les postes de la fonction publique) de telle sorte qu'il faut racheter son métier à un autre maître qui se retire (comme actuellement pour les pharmacie). Le prix est en général payé sous forme d'une rente qui tient lieu de retraite à l'ancien maître. Ce sont les autorités royales qui, par l'intermédiaire des intendants, créent de nouvelles places, soit en fonction de l'évolution démographique, soit automatiquement à l'occasion des avènements, soit en surnombre pour établir des enfants trouvés ou indigents des hôpitaux généraux. Ces maîtrises gratuites ne trouvent pas facilement des candidats du fait qu'elles ne donnent pas l'emplacement, l'outillage, la clientèle, le personnel qui existent déjà lorsqu'un compagnon achète une ancienne maîtrise.


Mais ce n'est qu'une des possibilités de l'usage du titre de "Maistre"
Kenavo,
Pierre

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Merci pour ces informations intéressantes concernant la notion de maîtrise. Dans le cas qui m'occupe, le métier exercé n'est indiqué nulle part. Seule l'appellation précède le patronyme. Ce qui reste énigmatique.

Cordialement,

J.M.

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
bricor kirjoitti:
09 Joulukuu 2019, 13:32
Bonjour,

- lorsque vous voulez modifier un message, le compléter, cliquez sur le petit crayon.

Merci pour cette précision utile.

- vous parlez dans le vague : quel lieu ? quel patronyme ?

Maistre est en général un titre lié à une profession, mais on aime bien voir les actes.
Il s'agit de Sainte-Tréphine (Côtes d'Armor). Le patronyme est GROIGNO.
Comme je l'indique dans une autre réponse, aucune information relative à une profession n'apparaît. Il s'agit seulement de personnes maîtrisant bien l'écriture (voir la signature de l'une d'entre elles).
Liitteet
SignatureGroigno.png
SignatureGroigno.png (17.61 KiB) Katsottu 275 kertaa
Viimeksi muokannut bricor, 09 Joulukuu 2019, 16:03. Yhteensä muokattu 1 kertaa.

nbernad
nbernad
Viestit: 6060
Bonjour,

Une autre définition qui pourrait expliquer le fait que "Maitre" ne concerne pas un métier mais un individu:

Celui qui commande soit de droit soit de fait. (Littré)

Le patron, le chef de famille, plus largement celui qui gère et gouverne dans sa maison, dans sa ferme, dans son atelier

C'était probablement aussi un titre honorifique, la reconnaissance d'un statut de personne perçue comme ayant un rang "supérieur" dans la communauté.......et chez lui, bien sûr, vu que le Maitre pouvait employer une nombreuse domesticité
Nadine

"Si la vie est éphémère, le fait d'avoir vécu une vie éphémère est un fait éternel. ": Vladimir JANKELEVITCH

"Mariage de jeune homme avec jeune fille est de Dieu, mariage de jeune homme avec vieille femme est de rien, mariage de vieillard avec jeune fille est du diable" Proverbe

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Effectivement, cette autre acception, liée au statut social et non au statut professionnel (encore que les deux interfèrent souvent) est également envisageable. Dans le cas précis, il y aurait une transmission héréditaire de ce statut puisque l'appellation se retrouve de père en fils. Et ce statut serait propre à cette famille puisque on ne trouve pas, dans les registres de la paroisse, de personnes désignées de la même manière.

Cordialement,

J.M.

jacquesciterne
jacquesciterne
Viestit: 1253
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Dans les communautés familiales agricoles de la montagne Thiernoise et Bourbonnaise, le Maitre était effectivement le dirigeant de la communauté. La transmission du titre n'était pas héréditaire mais élective et avait son pendant féminin "la maitresse" qui n'était jamais la femme du "Maitre" et qui avait la gestion des tâches dévolues aux femmes, enfants, basse-cour, etc.
Cordialement

Jacques

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,

Merci pour cette information. Il me faudra vérifier si en Bretagne on trouvait à l'époque un type semblable d'organisation.

Cordialement,

J.M.

pascaller
pascaller
Viestit: 391
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

En Normandie, quand le mot maître est associé à un laboureur (et non à un artisan ou un bourgeois), il s'agit généralement d'un exploitant agricole (propriétaire ou plus souvent fermier) qui emploie et loge des domestiques. Il peut y en avoir un ou plusieurs selon l'importance et la richesse du village (les "coqs de village"). Les rôles de taille ou de gabelle qui indiquent parfois le nombre de personnes vivant avec le chef de famille donnent une idée de l'importance de la domesticité. Sur les registres paroissiaux, il arrive que maître Untel assiste à l'inhumation d'un de ses domestiques.

Pascal

jujmolinier
jujmolinier
Viestit: 136
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,

Compte tenu du milieu rural dans lequel évoluaient les personnes à propos desquelles je m'étais interrogé et aussi de la proximité entre Bretagne et Normandie, je pense que votre explication est convaincante. Les rôles de taille ou de gabelle seraient en effet à consulter pour confirmation mais je ne sais pas s'ils ont été numérisés en Côtes d'Armor. En tout cas merci pour votre réponse.

Cordialement,

Joël

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Traditions, coutumes et quotidien”