Vastaa Viestiin

Aide à la lecture d'un testament (1646)

pascal2966
pascal2966
Viestit: 7
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour

Pourrais-je avoir votre aide pour confirmer (ou d'en savoir plus) sur ce que je pense savoir (voir ci-dessous en italique) d'un de mes plus anciens ancêtres, au travers de son testament, Me Jean VALETTE (ou VALETE), notaire royal de Boissezon (Tarn) ?

Il s'agit d'un acte nortarial (1646) de Me COMBOS de Cambounès (Tarn)

Né vers 1590
Décédé vers 1680, à l'âge d'environ 90 ans
Notaire à Boissezon

Parents
Jean VALETTE 1546-ca 1610
Izabeth AMBLARD

Union(s) et enfant(s)
Marié vers 1640 avec Marguerite DE CROZE ca 1610-ca 1700 dont
H Jean VALETTE †
H Jean François VALETTE ca 1640-1722
F Anne VALETTE ca 1645-

Frères et sœurs
H Antoine VALETTE 1602-1682
H Pierre VALETTE
H Jacques VALETTE
F Claire VALETTE
H André VALETTE


Merci
Liitteet
Testament Me Jean VALETTE (1646) -1.pdf
(4.39 MiB) Tiedosto ladattu 21 kertaa


christianc920
male
Viestit: 490
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Voici une proposition de lecture de ce long acte qui comporte des manques et des doutes :


Testement de Maistre Jean
Valete notaire royal de
Boyssezon


Au nom de Dieu soit fait amen
sachent touz presentz et advenir que
l an de grace mil six cens quarante
six et le vingtiesme jour du mois de
julhet avant midy regnant tres chrestien et
souverain prince Louis par la grace

de Dieu roy de France et de Navarre
au lieu de Boissezon dans outel (?) et dans
la maizon du testateur bas nommes
dioceze de Castres senéchaussée de Carcassonnes
par davant moy notaire royal et presant
les tesmoingz bas nommes a esté
presant en personne constitue
Maistre Jean Valete notaire royal dudit
Boissezon age de plus de quatre
vingtz ans detenu malade couché
dans son lict craignant de ladite
maladie desseder totesfois par la
grace de Dieu ayant ses bons sens
parfaite memoire et entendement
d icelluy uzant bien oyssant voyant
parlant et entendant considerant
quil est ordonne de Dieu quil fasse (?)
une fois mourir pour unir ---
en paradis et que n avons ------
plus certaine que la mort lheure
dicelle est a toutz incertaine a ce
de quoy a volu estre prepare

scelle recepvoir quand plaira a
Dieu l apeler de son bon gre et franq
vouloir ledit notaire Valete a fait
conduit et ordonne son presant dernier
ultime testament disposition et ordonnance
de sa personne et de ses biens en la forme
et manière que sensuit. Premierement
en souvenance de la mort et passion de
nostre sauveur et redempteur dieu Jesus
Christ a fait sur son corps le
signe de la croix a recommandé son
ame a Dieu tout puissant le priant
bien humblement luy fere mersy et
pardons de ses faultes et peches et
venant le jour que Dieu luy plaira
fere separation de son ame aveq son corps
veult le testateur estre ensevely
au simetiere de l esglize notre dame
de Nulhac (?) parrochyalles dudit Boissezon
et dans le thombeau de pieres a--------
posé par ses predesseseurs quest au
devant la porte decouvert (?) de ladite

esglize la hou est ledit thombeau
veult et ordonne ledit testateur
que ses honneurs obseques et funebres
luy soient faites a ladite esglize pour
raizon desquelles sen remet a la
discrepsion de Damoizelle Izabel de
Rigaud sa fame et des herittiers bas
nommes. Legue ledit testateur
a ---- pourra que acompanyeront
son corps a la sepulture a chescun
d’iceux une cane courdelat. Legue
ledit testateur a Jean Malafosse son
nepveu et filheul la somme de
cinquante livres tournoiz paiables dans
cinq ans apres le desses du
testateur et pendant lequel temps le
testateur veult que ledit Malafosse
soit norry aux despans des biens
dudit testateur a telle charge de se-----
et honore ladite de Rigaud au------
non et a desfault dudit Malafosse
ledit testateur veult que sadite fame
prenne a la place dudit Malafosse ung
des aultres enfans dudit Malafosse
pere tel quelle de Rigaut a----

considerant ledit testateur les bonnes
offices et agreables services quil a receu
et ressoit journellement de ladite de Rigaud
sadite fame veult le testateur quelle soit
norrie et entretenue sur ses biens dudit
testateur vivant viduellement et chastement
gardant le nom du testateur son mary
et au quas ladite de Rigaud ne se
pourroit acorder aveq les herittiers bas
nommes. Le testateur luy laisse de
pension chascun an la somme de trante
six livres tournoiz paiable ladite somme en une
sollussion lhors quelle de Rigaud la
requerra et oultre ce le testateur
laisse a sadite fame pour sa demeure la
maizon ou le testateur fait sa residance
ensemble le jardin quil a apellé del
paisseriou. Comme de plus le testateur
legue a sadite fame huit charettes
bois paiables chescune annee rendue
par les herittiers bas nommes au pied de
la porte de la demeure de ladite de
Rigaud. Et encore ledit testateur

Legue et donne a sadite fame ung
coffre le choix de tiers que le testateur
a dans sa maison. Plus le testateur
legue et donne a sadite fame une couette
ung coissin plain de plumes pour son
lit comme aussy la troisiesme
partie du linge estain cuivres et
metalz que le testateur a dans sa
maison. Linseulx napes et serviettes et
aultres menus meubles. Comme de
plus le testateur a sadite fame la
troiziesme partie de la vandange (mots rayés :que
le testateur) des vinhes du testateur
toutes les années pandant la vie
viduelle de ladite de Rigaud gardant le
nom de sondit mary a la charge quelle
de Rigaud satisfera pour son tiers
au travailh desdites vinhes. Legue
et donne de plus ledit notaire Jean Valete
testateur a ladite de Rigaud sadite
fame la somme de soixante livres qui
luy est du par les herittiers de feu
Marsal Arquier de Malerou par
obligation r------ par moy notaire soubz signe

le troiziesme decembre mil six cens quarante
ung pour de ladite somme de soixante
livres pouvoir fere par ladite de Rigaud
a ses plaizirs et vollontes en la vie et mort
Et venant ladite de Rigaud a desseder
veult le testateur que luy soient faites
semblables obseques quil cest ordonne
pour soy. Legue et donne ledit notaire
Valete testateur a Jean Francois Valete
son nepveu et filheul la somme de
cent livres tournoiz paiables dans cinq ans
apres le desses dudit testateur dit et
declaire ledit testateur avoir sy devant
donne charge a maistre Jean Valete son filz luy
asister aux asferes de sa maizon sur son
ordre et comendement et sur lesperance
que le testateur avoit distes de luy bien
servy honoré et respecté. Et de plus
Le testateur auroit donné audit maitre
Jean Valete sondit filz son office de notaire
aveq toutz ses papiers lequel au lieu
de satisfere a la vollonté dudit testateur
et au devoir quil luy doibt auroit ledit
Valete filz retiré de la maison de son père

tout ce quil seroit (?) puis secretement
leur (?) ses debtes les ayant faitz
recognoistre a son nom particulyer comme
semblablement les ----------- tant
de bestail a grosse corne que a -------
bledz prins tant de la maizon
du testateur que de sa metairie (?) que des
arr---------- et le tout emploie au
proffit particulyer dudit Valete filz comme
a veriffier par son livre de raizons
quil tenoit secretement estant lhors
dans la maison du testateur et comme
est contenu en son livre de raizons
escript de la propre main dudit Valete
filz et emploie par ledit Valete filz
a ses particulyers afferes et de
plus le testateur dit que en haine de
son mariage aveq ladite de Rigaud le
jours des amenances au lieu de satisfere
et se presenter a son devoir auroit p---
ledit Valete filz prins et pilhé (?) la
maison du testateur o----- -- ------
ses coffres gr-------(?) lettres et -----
diceulx plus de ses c---- livres argent
se aveq toutz les habitz papiers

des debtes dudit testateur ensemble de
item se seroit ------ Valete son filz de
valeur en tout de cinq mile livres
quest les deux tiers de toutz les biens
du testateur sans luy en avoir volu
rendre aulcune choze bien quil luy ayt (?)
promis a sondit pere lhors quil
l introduit et reunit dans sa maison
du testateur a la priere de leurs amis (?)
de laquelle maison ledit Valete filz ces
retire exersant ledit office de notaire
a son proffit particullyer aveq tout ce
quil auroit prins et ------- de la
maison de sondit père et de quoy ledit Valete
filz en fait son proffit particullyer et
pour esviter quapres le desses
dudit testateur ne soit proces aveq ses
aultres enfans pour la restitution de
tout ce dessus et du contenu en la
plainte que ledit testateur fit devant les
ordineres (?) dudit Boissezon que livre de
raizons que ledit Valete filz auroit escript
lequel le testateur auroit retiré des
mains de sondit filz icelluy Valete père
en a fait une copie escripte de sa

main. Legue et donne ledit
notaire Jean Valete testateur audit maitre
Jean Valete sondit filz tout ce quest
contenu audit livre de raizons
pour toutz droitz que ledit notaire Jean Valete
filz pourroit prethandre et demander
sur les biens dudit testateur son
pere soit par droit de legitime
quarte que aultrement desquelz biens
dessus expessiffies audit livre des
raizons ledit testateur en fait ledit
Valete sondit filz herittier particullyer
et le prive de toutz ses autres biens
sur lesquelz le testateur veult que
sondit filz ne puisse autre choze
demander et desquelz biens les
herittiers bas nommes seroint tenu de
bailher audit Valete filz la coppie
et extrait dudit livre de raizons
qui se trouve escript de la propre
main du testateur pour par ledit Valete
filz et fere paier aux debiteurs aux
azartz perilz et fortunes dudit Valete
filz et comme bon luy semblera a la
charge et soubstitution desdits biens

dessus donnes a sondit filz et apres le
desses dicelluy le testateur son père veult
et ordonne que lesdits biens legues audit
Valete filz viennent a ces enfans
masles procrees du legitime mariage
dudit Valete filz a la faveur et contemplation
desquelz le testateur fait la presente
donnation. Et au quas nen y
auroit point le testateur veult que
lesdits biens donnes audit Valete filz
viennent et de droit apartiennent a ses
aultres enfans herittiers bas nommes.
Et au quas ledit Valete filz despuis
le temps quil cest desparty dudit
testateur son père auroit ------ aultres
debtes a luy deubz notamment du sieur
de la sere (?) de Saint pomies (?) la somme de
cinq cens livres et de Jaques Prom (?)
de Galibergnes la somme de deux cens
livres dues audit testateur lesquelles
sommes le testateur veult que ledit notaire Jean
Valete filz vende aux herittiers bas
nommes et que a cest esfect il y
soit constraint par les voies de justice

Dit le testateur que messire Jaques
Valete son autre filz cest rendu
religieux au couvent de Cordes
des freres jacopins (?) et que par se
moien il a quite le monde a cauze
de quoy le testateur nen fait autres
mension par ce present testament
totesfois le testateur son pere veult
et ordonne que en quas ledit Valete
sondit filz viendroit en necessitte ou
maladie quil soit aide et secoureu
pour ses norritures et entretiens
au despans de lheredite dudit testateur
et outre ce le testateur luy legue
cinq solz (?) paiables une fois ----------
par les herittiers bas nommes et le
prive (?) et tire (?) de toutz et chescuns ses
biens presentz et advenir et par se
que linstitution heredittere et le ch---
et ------------ point p---- de tout
valable testament sans lequel seroit
dit de nulle valeur a ceste
cauze ledit maitre Jean Valete
testateur en toutz et chescuns sesdits
aultres biens meubles et immeubles presentz
et advenir a faitz et institué

ses herittiers universelz – specialz et
generalz paiants (?) de ses debtes et legatz
et de sa propre bouche les a nommes
scavoir est maitre Anthoine Valete
son filz et Claire Valete sa filhe
fame de Jean Malafosse marchand
dudit Boissezon toutz deux par esgales
partz et porsions a divize ladite
heredité a laquelle hereditte pour les
part et porsion dudit Anthoine Valete
ledit testateur substitue ledit Jean
Francois Valete sondit nepveu et filheul
pour en faire a ses plaizirs et volontes
Et a ladite Claire Valete
coherittiere susdite le testateur substitue
apres elle ses enfans masles
ayant elle droit et courz (?) et telle
a dit le testateur estre sa vollonté
cassant revoquant et annullant toutz
autres testementz codissilles donnations
quil porroit sy davant avoir faitz
tant celluy quil auroit fait escript
et signé de sa propre main en faveur
dudit notaire Jean Valete sondit filz lequel
testement sondit filz luy auroit prive (?)

aveq ses ses aultres biens et papiers
de sa maizon lequel testament
par teneur du presant le testateur
le declaire de nulle valeur rompu
et ------- et le presant
------------ en sa forme et valeur
comme fait suivant la vollonte
d intension dudit testateur
adjoustant de plus ledit testateur
que au cas aulcung lesdits enfans
herittiers viendroint ou alieneroit
part ou partie de ladite hereditte
veult que l entier (?) ou aultres les
puissent avoir et recouvrer a
semblable pris (?) qui sera estre
vendu a ung aultre ----- et livre
enfant ayant deubz droit et
cauze sy a le testateur suplie
les tesmoingz bas nommes de signer
testament estre memoratif et luy
en porter tesmoiniage de veritte choix quil
en seront requis et moy notaire bas signe
luy en ------- et expedie acte ce qui luy ay
acorde fere et ------ publiquement en presences
de Jaques Averous, Bernad Bonhomme, Jaques
Puech filz a feu Pierre, maitre Pierre Emanuel ---------,
dudit lieu, David Albert parent (?), Jean Azema (?)
marchand dudit Grery (?) et Dominique
Barbaya marchand de Cambounes signes les
sachant aveq le testateur et moy ----.


Meilleurs vœux 2020,
Christian

pascal2966
pascal2966
Viestit: 7
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Je vous en remercie très gracieusement et vous souhaite une très bonne année 2020.

Merci encore

eillecni
male
Viestit: 111
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,
Testament très intéressant. J’ai complété le (gros) travail de Christian par quelques compléments et corrections.
Cordialement,
Alain


Page 1
1 Au nom de Dieu soit fait amen,
sachent touz présens et advenir que
l’an de grâce mil six cens quarante
six et le vingtiesme jour du mois de
5. julhet avant midy, régnant très (chrest)ien et
souverain prince Louis par la grâce

Page 2
de Dieu roy de France et de Navarre,
au lieu de Boissezon d’Aumontel et dans
la maison du testateur bas nommé,
10. diocèze de Castres séneschaussée de Carcassonne,
par devant moy notaire royal et présans
les tesmoingz bas nommés, a esté
présant en personne, constitué
Maistre Jean Valete notaire royal dudit
15. Boisseson, âgé de plus de quatre
vingtz ans, détenu malade couché
dans son lict, craigniant de ladite
maladie desséder ; totesfois par la
grâce de Dieu ayant ses bons sens,
20. parfaite mémoire et entendement
d’icelluy uzant bien, oyssant, voyant,
parlant et entendant, considérant
que est ordonné de Dieu qu’il fa.. [failhe]
une fois mourir pour vivre et.. [éternellement]
25. en paradis et que n’aurons chose
plus certaine que la mort, l’heure
d’icelle est à toutz incertaine, à [ce]
de quoy a volu estre préparé [à]

Page 3
icelle recepvoir quand plaira à
30. Dieu l’apeler. De son bon gré et franq
vouloir, ledit notaire Valete a fait,
conduit et ordonné son présant, dernier,
ultime testement, disposition et ordonnance
de sa personne et de ses biens, en la forme
35. et manière que s’ensuit. Premièrement,
en souvenance de la mort et passion de
nostre sauveur et rédempteur Dieu J(é)su
Christ a fait sur son corps le
signe de la crois, a recomandé son
40. âme à Dieu tout puissant, le priant
bien humblement luy fère mersy et
pardon de ses faultes et péchés, et
venant le jour que Dieu luy plaira,
fère séparation de son âme aveq son corpz ;
45. veult le testateur estre ensevely
au sémeutière de l’esglize Nostre Dame
de Nulhac parrochelle dudit Boissezon,
et dans le thombeau de pierre ansiènement
posé par ses prédesséseurs qu’est au
50. devant la porte al couvert de ladite

Page 4
esglize, là hou est ledit thombeau ;
veult et ordonne ledit testateur
que ses honeurs, obsèques et funèbres
luy soient faites à ladite esglize, pour
55. raison desquelles s’en remet à la
discrepsion de Damoiselle Izabel de
Rigaud, sa fame, et des hérittiers bas
nommés. Lègue ledit testateur
à heit pour ce que acompanyeront
60. son corps à la sépulture, à chescun
d’iceux une cane courdelat. Lègue
ledit testateur à Jean Malafosse son
nepveu et filheul la somme de
cinquante livres tournoiz paiables dans
65. cinq ans après le dessès du
testateur ; et pendant lequel temps le
testateur veult que ledit Malafosse
soit norry aux despans des biens
dudit testateur, à telle charge de servir
70. et honorer ladite de Rigaud auparavent
non al (alias ?) à deffault dudit Malafosse ;
ledit testateur veult que sadite fame
prène à la place dudit Malafosse ung
des aultres enfans dudit Malafosse
75. père, tel qu’icelle de Rigaud agré.

Page 5
Considerant ledit testateur les boens
offices et agréables services qu’il a receus
et ressoit journellement de ladite de Rigaud
sadite fame, veult le testateur qu’elle soit
80. norrie et entretenue sur ses biens dudit
testateur, vivant viduellement et chastement,
gardant le nom du testateur son mary.
Et au quas ladite de Rigaud ne se
pourroit acourder aveq les hérittiers bas
85. nommés, le testateur luy laisse de
pension chescun an la somme de trante
sis livres tournoiz, paiable ladite somme en une
sollussion lhors qu’elle de Rigaud la
requerra. Et oultre ce, le testateur
90. laisse à sadite fame pour sa demeure la
maizon où le testateur fait sa résidanse,
ensemble le jardin qu’il a apellé Del
Peisseirou. Comme de plus le testateur
lègue à sadite fame huit charrettes
95. bois paiable chescune année, rendue
par les hérittiers bas nommés au pied de
la porte de la demmaure de ladite de
Rigaud. Et encore ledit testateur

Page 6
lègue et donne à sadite fame ung
100. coffre, le choix de trois que le testateur
a dans sa maison. Plus le testateur
lègue et donne à sadite fame une couette,
ung coissin plain de plumes pour son
lit, comme aussy la troisiesme
105. partie du linge, estain, cuivre et
métalz que le testateur a dans sa
maison, linseulx, napes et serviètes et
aultres menus me(u)bles ; comme de
plus le testateur à sadite fame la
110. troiziesme partie de la vandange
des vinhes du testateur,
toutes les années pandant la vie
viduelle de ladite de Rigaud gardant le
nom de sondit mary, à la charge qu’elle
115. de Rigaud satisfera pour son tiers
au travailh desdites vinhes. Lègue
et donne de plus ledit notaire Jean Valete
testateur à ladite de Rigaud sadite
fame la somme de soixante livres qui
120. luy est due par les hérittiers de feu
Marsal Arquier de Maleros par
obligation retenue par moy notaire soubzsigné

Page 7
le troiziesme désambre mil six cens quarante
ung, pour de ladite somme de soixante
125. livres pouvoir fère par ladite de Rigaud
à ses plaisirs et volantés en la vie et mort.
Et venant ladite de Rigaud à desséder
veult le testateur que luy soient faites
semblables obsèques qu’il c’est ordonné
130. pour soy. Lègue et donne ledit notaire
Valete testateur à Jean François Valete
son nepveu et filheul la somme de
cent livres tournoiz, paiables dans cinq ans
après le dessès dudit testateur. Dit et
135. déclaire ledit testateur avoir sy devant
donné charge à maistre Jean Valete son filz luy
asister aux affères de sa maison sur son
ordre et comandement, et sur l’espérance
que le testateur avoit d’estre de luy bien
140. servy, honoré et respecté. Et de plus
le testateur auroit donné audit maistre
Jean Valete sondit filz son office de notère
aveq toutz ses papiers, lequel au lieu
de satisfère à la volanté dudit testateur
145. et au devoir qu’il luy doibt, auroit ledit
Valete filz retiré de la maison de son père

Page 8
tout ce qu’il auroit peu, secrètement
levé ses debtes les ayant faitz
recognoistre à son nom particullyer comme
150. semblablement les gasalhes tant
de bestailh à grosse corne que à leine,
bledz prins tant de la maison
du testateur que de sa métè(rie) que des
arrentements, et le tout emploié au
155. proffit particullyer dudit Valete filz, comme
se vériffie par son livre de raisons
qu’il tenoit secrètement estant lhors
dans la maison du testateur, et comme
est contenu en son livre de raisons
160. escript de la propre main dudit Valete
filz, et emploié par ledit Valete filz
à ses particullyers affères. Et de
plus le testateur dit que en haine de
son mariage aveq ladite de Rigaud, le
165. jour des amenances, au lieu de satisfère
et se présanter à son devoir, auroit (p ?)
ledit Valete filz prins et pilhé la
maison du testateur, ouvert et enf[oncé]
ses coffres, greniers, liettes et ens...
170. d’iceulx, plus de ses cane, livres ?, argent
sec, aveq toutz les habitz, papiers

Page 9
des debtes dudit testateur, ensemble de
feu le sieur André Valete son filz, de
valeur en tout de cinq mile livres,
175. qu’est les dus [deux] tiers de toutz les biens
du testateur, sans luy en avoir volu
rendre aulcune choze, bien qu’il l’heust
promis à sondit père lhors qu’il
l’introduit et réunit dans sa maison
180. du testateur à la prière de leurs amis ;
de laquelle maison ledit Valete filz c’est
retiré, exersant ledit office de not(aire)
à son proffit particullyer aveq tout ce
quil auroit prins et enlevé de la
185. maison de sondit père, et de quoy ledit Valete
filz en fait son proffit particullyer. Et
pour esviter qu’après le dessès
dudit testateur ne soit procès aveq ses
aultres enfans pour la restitution de
190. tout ce dessus et du contenu en la
plainte que ledit testateur fit devant les
ordinères dudit Boisseson, que livre de
raisons que ledit Valete filz auroit escript,
lequel le testateur auroit retiré des
195. mains de sondit filz, icelluy Valete père
en a fait une copie escripte de sa

Page 10
main. Lègue et donne ledit
notaire Jean Valete testateur audit maistre
Jean Valete sondit filz tout ce qu’est
200. contenu audit livre de raisons
pour toutz droitz que ledit notaire Jean Valete
filz pourroit préthendre et demender
sur les biens dudit testateur son
père, soit par droit de légitime
205. quarte que aultrement ; desquelz biens
dessus expessiffiés audit livre de
raisons, ledit testateur en fait ledit
Valete sondit filz hérittier particulhier
et le prive de toutz ses autres biens,
210. sur lesquelz le testateur veult que
sondit filz ne puisse autre choze
demender, et desquelz biens les
hérittiers bas nommés seroient tenu de
balher audit Valete filz la coppie
215. et extrait dudit livre de raisons
que se trove escript de la propre
main du testateur pour par ledit Valete
filz, se fère paier aux débiteurs aux
asartz, périlz et fortunes dudit Valete
220. filz et comme bon luy semblera, à la
charge et soubstitution desdits biens

Page 11
dessus donnés à sondit filz ; et après le
dessès d’icelluy, le testateur son père veult
et ordonne que lesdits biens légués audit
225. Valete filz viènent à ces enfans
masles procréés du légitime mariage
dudit Valete filz, à la faveur et contemplation
desquelz le testateur fait la présante
donnation. Et au quas n’en y
230. auroit point, le testateur veult que
les biens donnés audit Valete filz
viènent et de droit apartiènent à ses
aultres enfans hérittiers bas nommés.
Et au quas ledit Valete filz despuis
235. le tempz qu’il c’est desparty dudit
testateur son père, auroit leurs aultres
debtes à luy dubz, notement du sieur
de La Serre de Saint Pomié ? la somme de
cinq cens livres et de Jaques Prom
240. de Galibergnes la somme de deux cens
livres dues audit testateur, lesquelles
sommes le testateur veult que ledit notaire Jean
Valete filz rende aux hérittiers bas
nommés et que à cest effect il y
245. soit constraint par les voies de justice.

Page 12
Dit le testateur que messire Jaques
Valete son autre filz c’est rendu
religieux au couvent de l’ordre
des Frères Jacopins et que par se
250. moien il a quité le monde ; à cauze
de quoy le testateur n’en fait autre
mension par ce présent testament,
totesfois le testateur son père veult
et ordonne que en quas ledit Valete
255. sondit filz viendroit en nécessitté ou
maladie, qu’il soit aidé et secouru
pour ses norriture et entretien
au despans de l’hérédité dudit testateur ;
et outre ce, le testateur luy lègue
260. cinq so(ulz) paiables une fois s(e)ulement
par les hérittiers bas nommés et le
prive et tire de toutz et chescuns ses
biens présentz et advenir. Et par se
que l’institution hérédittère et [est] le ch[ef]
265. et foundement, point principal de tout
valable testement sans lequel seroit
dit de nulle valeur, à ceste
cauze ledit maistre Jean Valete
testateur en toutz et chescuns sesdits
270. aultres biens, meubles et immeubles, présentz
et advenir, a faitz et institués

Page 13
ses hérittiers universelz, espécialz et
généralz, paieurs de ses debtes et légatz,
et de sa propre bouche les a nommés ;
275. sçavoir est maitre Anthoine Valete
son filz et Claire Valete sa filhe,
fame de Jean Malaffosse marchant
dudit Boisseson, toutz deux par esgales
partz et porsions à divizer ladite
280. hérédité ; à laquelle héréditté pour les
part et porsion dudit Anthoine Valete
ledit testateur substitue ledit Jean
François Valete, sondit nepveu et filheul,
pour en faire à ses plaisirs et volantés ;
285. et à ladite Claire Valete
cohérittière susdite, le testateur substitue
après elle ses enfans masles
ayant d’elle droit et cauze. Et telle
a dit le testateur estre sa volanté,
290. cassant, révoquant et anullant toutz
autres testementz, codissilles, donnations
qu’il porroit sy devant avoir faitz,
tant celluy qu’il auroit fait, escript
et signé de sa propre main en faveur
295. dudit notaire Jean Valete sondit filz, lequel
testement sondit filz auroit prindé


Page 14
aveq ses ses aultres biens et papiers
de sa maison, lequel testement
par teneur du présant le testateur
300. le déclaire de nulle valeur, rompu
et cancellé, et le présant
demeurant en sa for(me) et valeur
comme fait suivant la volanté
et yntension dudit testateur.
305. Adjoustant de plus ledit testateur
que au cas aulcung de sesdits enfans
hérittiéz viendroint ou aliéneroit
part ou partie de ladite héréditté,
veult que l’autre ou aultres le
310. puissent avoir et recouvrer à
semblable pris qui sera estre
vendu à ung aultre héri(ttier) et leurs
enfans ayant deubz droit et
cauze. Sy a le testateur suplié
315. les tesmoingz bas nommés de signer,
[du] testament estre mémoratifz et luy
en porter tesmoiniage de véritté lhors qu’ilz
en seront requis ; et moy notaire bas signé
luy en retenir et expédier acte, ce que luy ay
320. acordé fère et cestte publiquement, en présences
de Jaques Averous, Bernad Bonhomme, Jaques
Puech filz à feu Pierre, maistre Pierre Emanuel sirurgien
dudit lieu, David Albert parens, Jean Azemat
marchant dudit Goron ? et Dominique
325. Barbasa marchant de Cambounès, signés les
sachans aveq le testateur et moy Jean.

Signatures : Valet testateur, Emanuel, Barbasa, Averous, Bonhomme, Pech, Cambos.

iosman987
male
Viestit: 3
thank
you If you can provide us with a more practical interface than that of SIV, it will be impeccable.
ometv chatroulette

christianc920
male
Viestit: 490
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour Alain,

Merci pour tous les compléments et corrections. ;)
C'est toujours intéressant de comprendre ses erreurs et de constater ses lacunes.
C'est la seule façon à mon avis de progresser ou tout du moins de se rendre compte de ses possibles et éventuelles marges de progression.
Et puis surtout (le plus important), d' apporter au demandeur une transcription la plus juste et complète possible.


Bien cordialement,
Christian

pascal2966
pascal2966
Viestit: 7
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Merci pour votre formidable travail...

Et meilleurs voeux pour cette année qui débute.

eillecni
male
Viestit: 111
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Meilleurs vœux pour 2020 et bonnes recherches.
Alain

shown9
male
Viestit: 1
The procedure is lengthy but at last, I get the solution that I looking for.

So thanks for providing the information.
Ome tv, Chat roulette

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Paléographie en français (lecture de textes anciens)”