Vastaa Viestiin

[Assistance paléographie] Inventaire après déces robert Bouhier

fxl1
male
Viestit: 3
Bonjour,

Je sollicite votre aide pour déchiffrer le texte présent sur l'image ci-dessous

Kuva

Vous pouvez voir le document original ici.

Bonjour

Dans le cadre d'une recherche sur une propriété dénomé le fenestreau, je souhaite demander de l'aide pour déchiffrer cet inventaire après décès de :

13/02/1620
BOUHIER DE FENESTEAUX Robert, conseiller notaire et secrétaire du roi
& MELISSANT Elisabeth Paris (Paris, France) Notes : inventaire après décès
Avec mes remerciements pour votre aide

Merci d'avance de votre aide,
François LEBRET

cdemaz
cdemaz
Viestit: 2828
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir,

voici mon analyse :
Le 13 février 1620 – Inventaire après le décès de Robert BOUHIER, écuyer, sieur des Fenestreaux, conseiller notaire secrétaire du Roi maison et couronne de France et de ses finances. A la requête de Elisabeth (Elizabel) MELISSANT, sa veuve demeurant à Paris, rue du Petit-Musc, paroisse Saint-Paul, tant en son nom que comme tutrice de leurs enfants mineurs. Et en la présence de maître Jacques BOUHIER, seigneur de Beauregard et d’Angervilliers, conseiller et maître d’hôtel ordinaire, demeurant à Paris, rue des B…, paroisse Saint-Paul, subrogé tuteur desdits mineurs. Les biens étant en la maison en laquelle ladite Elisabeth MELISSANT est demeurant, et en laquelle le défunt était demeurant et où il est décédé.
(vue 56) cote 1 : 25 août 1613 – Contrat de mariage par-devant Jacques Berthellemy, notaire royal à Blois, entre ledit sieur des Fenetreaux et ladite Elisabeth MELISSANT. Damoiselle Jeanne LENOYR, veuve de noble homme Pierre MELISSANT, conseiller notaire et secrétaire du Roi, mère de la future promet donner 60 000 livres. Ratification faite par damoiselle Jeanne ROUSSEAU, mère dudit sieur des Fenestreaux, dudit contrat de mariage du 20 septembre 1613. Insinuation faite au greffe de Fontenay-le-Comte dudit contrat de mariage du 28 septembre 1613.
(vue 62) cote 11 : 14 octobre 1615 – Promesse d’indemnité signée BOUHIER par-devant notaire royaux en la cour de A…, faite audit défunt sieur des Fenestreaux par noble homme Robert BOUHIER, secrétaire du Roi et maître ordinaire en Sa chambre des comptes en Bretagne, demoiselle Marie LEMIGNOT, sa femme, sieur et damoiselle des Granges, auraient promis indemniser ledit défunt de 500 livres tournois de rente.
(Vue 67) cote 22 : 22 octobre 1618 par-devant Rouillé et Massé notaire du comté d’Olonne – Contrat par lequel noble homme Louis ARNAUDET, sieur du Chambault, conseiller du Roi et maître des ports et havres de Poitou, et dame Marie DESCUVIER ( ?) son épouse, tant en leur noms que pour dame Charlotte de GOUNORD ( ?), veuve de noble homme Jean BOUHIER, sieur du Vezet ( ?), vendent audit sieur des Fenetreaux plusieurs pièces de terre au Sables d’Olonne et dépendances de la Rousselière, moyennant 700 livres. Ladite Charlotte de GONNORD ( ?) tant en son nom que comme tutrice des enfants mineurs dudit défunt sieur du Vezet et d’elle.
(vue 69) cote 24 : 23 novembre 1612 par-devant Rouillé notaire au comté d’Olonne – Contrat par lequel André BOUHIER, écuyer, sieur de la Verrie, conseiller du Roi et commissaire ordinaire des guerres, comme procureur dudit défunt sieur des Fenestreaux et de la Grigonnière.
(Vue 71) cote 26 : novembre 1617 – Adjudication faite par René BOUHIER, sieur de l’Isle Berthin ( ?), commissaire subdélégué, des offices de commissaire des tailles des paroisses de Saint-Vincent, de Jarol et Saint-Hillaire de la Forêt moyennant 747 livres.
(vue 82) cote 52 : « compte à monsieur de Beauregard, mon oncle, des recettes et dépenses » 10 août 1606.
(vue 86) cote 60 : 18 avril 1614 – Brevet contenant ledit sieur des Fenestreaux comme procureur de damoiselle Jeanne ROUSSEAU, sa mère.
(vue 86) cote 61 : 29 octobre 1618 – Transaction par-devant Rouillé et Massé notaires à Olonne, entre madame Jeanne BOUHIER, femme de maître Léon de CHASTELLIER BARLOT, conseiller du Roi en ses conseils d’état et privé, gentilhomme ordinaire en sa chambre d’une part et ledit sieur des Fenestreaux d’autre, par lequel les parties ont transigé sur le recision du partage fait des immeubles de défunt Robert BOUHIER, écuyer, sieur des Foresteaux leur père.
(vue 89) Ladite Elisabeth MELISSANT d »clare qu’il est du audit défunt son mari et à mademoiselle des Fenestreaux sa mère, 150 livres tournois.

Cordialement.
Christophe.

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Paléographie en français (lecture de textes anciens)”