Vastaa Viestiin

Resultats Haplogroupe Morley DNA

celtics95
male
Viestit: 1
hello,

J'ai fait un test ADN l'an passé sur Myheritage (70% Nord Africain, 25% Ibère, 3% Italien, 2% Juif Ashkénaze)

J'ai exporté mes données sur https://ytree.morleydna.com/extractFromAutosomal pour connaître mon haplogroup mais je n y comprend vraiment rien du tout. quelqu'un qui s'y connait peut m'aider stp ? Merci :) je met des screenshots en PJ . Bonne journée !
Liitteet
Capture d’écran 2020-05-22 à 17.17.35.png
Capture d’écran 2020-05-22 à 17.17.43.png
Viimeksi muokannut celtics95, 22 Toukokuu 2020, 17:59. Yhteensä muokattu 1 kertaa.

zanzigirl
zanzigirl
Volunteer moderator
Viestit: 4899
Bonjour,

J'ai déplacé votre demande vers le forum Généalogie génétique, plus approprié.

Puisque vous débutez sur les forums, voici quelques conseils pour bien les utiliser :

https://www.geneanet.org/forum/viewtopic.php?f=13769&t=617246

Cordialement
Claudine
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec Geneanet / Volunteer moderator with no subordination to Geneanet.
https://twitter.com/Ererepublicaine ...................................................https://twitter.com/sansculotides

cai000040
cai000040
Viestit: 1627
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
vous pouvez lire ce qui concerne E-M183 sur la page :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Haplogroupe_E#Distribution_de_E1b1b_et_de_ses_trois_principaux_sous-groupes.
E-V168 appartient à cette clade de l'haplogroupe E.

E-M183 (anciennement E1b1b1b), principal sous-clade de E-M81, est issu d'Afrique du Nord-Ouest7. E-M183 (E-M81) est la lignée paternelle la plus fréquente en Afrique du Nord. Une étude de 2017 révèle une forte ressemblance entre les haplotypes E-M183 Y-STR ce qui indique une expansion rapide de cet haplogroupe. Les estimations mises à jour de l'ancêtre commun le plus récent (TMRCA) pour E-M183 mettent en évidence une origine extrêmement récente de cet haplogroupe (2 000 à 3 000 ans). En dépit d'une réduction de l'hétérozygotie de la STR vis-à-vis de l'ouest qui indiquerait une origine au Proche-Orient, des preuves d'ADN anciennes, associées aux estimations de TMRCA, laissent entrevoir une origine locale de E-M183 en Afrique du Nord-Ouest.

Selon cette étude, il n'est pas possible d'écarter une expansion venue du Proche-Orient, qui aurait pu être générée par l'expansion islamique du VIIe siècle, mais certainement pas par celle du Néolithique, apparu en Afrique du Nord-Ouest vers 7400 avant présent et qui pourrait avoir présenté une forte persistance épipaléolithique. Une telle apparition récente de E-M183 dans le nord-ouest de l'Afrique cadrerait avec les tendances observées dans le reste du génome, où un mélange étendu, notamment chez les hommes venant du Proche-Orient, est enregistré il y a près de 1 300 ans, coïncidant avec l'expansion arabe. Une autre hypothèse impliquerait que l'E-M183 a été créé quelque part en Afrique du Nord-Ouest puis s'est ensuite répandu dans toute la région. Les estimations temporelles concernant l'origine de cet haplogroupe se chevauchent avec la fin de la troisième guerre punique (146 av. J.-C.), lorsque Carthage (dans l'actuelle Tunisie) fut vaincue et détruite, marquant le début de l'hégémonie romaine dans la mer Méditerranée. Il y a environ 2 000 ans, l'Afrique du Nord était l'une des provinces les plus riches de Rome et E-M183 pourrait avoir connu la croissance démographique résultante.

La fréquence de E-M183 se situe généralement autour de 50 % en Afrique du Nord mais atteint parfois 100 % dans certaines populations isolées. En Europe, cet haplogroupe se retrouve surtout dans la péninsule Ibérique, où sa fréquence dépasse parfois les 10 % avec la plus forte concentration en Cantabrie, dans le nord de l'Espagne, où sa fréquence atteint 40 % chez les Pasiegos. Il est aussi présent à des fréquences plus faibles en Italie et dans le Sud de la France.


Ainsi que E-M81 auquel appartient E-M183 :
https://www.eupedia.com/europe/Haplogroupe_E1b1b_ADN-Y.shtml#M81

Cordialement

thiebault
male
Viestit: 12
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Morley me semble intéressant dans un premier temps, pour avoir une estimation grossière. J'imagine que si la personne analysée appartient en réalité à l'haplogroupe R1b, l'outil ne va pas référencer I2. Mais pour ce qui est de la précision, c'est forcément bancal. Morley m'indiquait en premier lieu L271 si je me souviens bien et je suis finalement M269.

Pour connaître son haplogroupe, il faut procéder à un test qui le détermine et non qui l'estime ou qui fournit des données permettant seulement de l'estimer. J'ai effectué mon second test (après MyHeritage) chez LivingDNA.

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Généalogie génétique”