Vastaa Viestiin

Passage en Grande-Bretagne 1830-1840

leotier
male
Viestit: 7
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,
Le célèbre facteur de pianos et inventeur Alexandre-Françoisis Debain s'est rendu plusieurs fois en Grande-Bretagne entre 1830 et 1840. Quelqu'un, ici, pourrait-il préciser les dates de ses voyages. Grand merci.

gaillac
female
Viestit: 225
Bonjour

Je n'ai rien trouvé pour la période que vous indiquez, mais par contre j'ai trouvé des arrivées en Angleterre entre 1843 et 1851 que je peux vous préciser si elles vous intéressent.

Cordialement

Judith

leotier
male
Viestit: 7
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour Judith,
J'avais supposé les dates de 1830 à 1840 en fonction de ce que nous savons de sa biographie. Naturellement les arrivées que vous avez trouvées m'intéressent d'autant plus qu'elles nous sont inconnues.
Un grand merci de vous être penchée sur ma question.
C'est avec un grand intérêt que je lirai vos découvertes pour les intégrer dans la biographie d' À F Debain.
A très bientôt.

Alain Vernet (leotier)

gaillac
female
Viestit: 225
Bonjour Alain

Voici ce que j'ai trouvé :

- Arrivée à Southampton le 17 septembre 1843 en provenance du Havre
- Arrivée à Douvres (ou peut-être Folkestone - ce n'est pas très clair) en provenance de Boulogne le 17 septembre 1844
- Arrivée à Shoreham/Brighton en provenance de Dieppe le 24 juillet 1846
- Arrivée à Douvres/Folkestone en provenance de Boulogne le 21 août 1846
- Arrivée à Douvres le 10 octobre 1847
- Arrivée à Folkestone le 22 juin 1848
- Arrivée à Douvres le 20 novembre 1849
- Arrivée à Douvres en provenance de Calais le 26 avril 1851

Deux arrivées au nom de Debain sans prénom :
- A Londres en provenance de Calais le 20 avril 1838
- A Douvres le 8 juillet 1856

Juste pour le cas où cela peut vous intéresser :
(1) Alexandre Debain est mentionné dans The London Gazette (librement consultable en ligne) concernant le dépôt de brevets :
- n° du 27 octobre 1865 page 5042 n° 2541
- n° du 12 août 1870 page 3794 n° 2150
- n° du 8 août 1873 page 3740 n° 2150
(2) Deux articles dans The London Illustrated News concernant la Grande Exposition de 1851 le mentionnent aussi :
- n° 494 du 14 juin 1851 page 565
- Exhibition supplement au n° 512 du 23 août 1851
(3) Alexandre François Debain payait des impôts locaux pour le 356 Oxford Street, Blenheim Mews, Londres de 1874 à 1878.

Cordialement

Judith

leotier
male
Viestit: 7
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour, chère Judith,

Votre aimable réponse est allée bien au delà de ce que je pouvais espérer. Je vous en remercie énormément.
Nous savions qu' A.-F. Debain entretenait des liens suivis avec la Grande-Bretagne mais pas qu'il s'y rendait très régulièrement ni qu'il y disposait d'un domicile.
Nous supposons qu'il avait pu établir des liens d'amitié avec Thomas Hugh Clifford Constable son contemporain à deux ans près.
Nous ne savons pas encore chez qui et où il s'était rendu lors de ses voyages dès 1830.
Je vais maintenant intégrer vos dates à l'intérieur de la biographie que j'essaie de mettre au point.
Si vous pensez que cela puisse vous intéresser, je joins un lien de téléchargement où vous trouverez son état d'avancement actuel.

Lien du téléchargement :

https://we.tl/t-VcDpL2ESGU

Merci pour vos passionnantes découvertes qui, certainement, aideront à accroître la gloire du célèbre facteur.
Avec mes plus respectueuses salutations.

Alain Vernet (leotier)

gaillac
female
Viestit: 225
Bonjour Alain

Je suis contente d'avoir pu apporter quelques éléments supplémentaires à votre quête. Merci pour le lien vers votre travail que je lirai avec grand intérêt. C'est étonnant tout ce qu'on apprend en faisant de la généalogie.

Une petite précision : en 1874 Adolphine est mentionnée comme ayant payé les impôts locaux tout comme Alexandre. Après il n'y a que lui de mentionné. Je n'ai pas réussi à trouver des annuaires de l'époque en ligne pour voir si la famille y figurait, mais il y en a peut-être.
Par ailleurs, il y a de nombreuses publicités pour les instruments Debain dans les journaux anglais - voir The British Newspaper Archive où on peut chercher sans abonnement mais pas voir les détails.

Bonne journée et bonne chance pour la suite

Bien cordialement

Judith

leotier
male
Viestit: 7
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonsoir chère Judith,

C'est un plaisir de savoir que la quête que vous avez bien voulu initier en réponse à ma demande vous passionne à votre tour.

En essayant d'intégrer vos découvertes à la chronologie établie précédemment, je constate qu'elles s'y intègrent parfaitement - ce dont je ne doutais pas -.

Etonnant de remarquer que Debain essayait sans doute d'"optimiser" ses trajets, utilisant telle ou telle liaison maritime selon les opportunités du moment. Sans doute a-t-il voulu tester la liaison Boulogne-Brighton peu après sa création, passionné qu'il était par le progrès en tout domaine.
Souvent ses voyages semblent avoir lieu en fin d'été - début d'automne.
On aimerait savoir le but de ces déplacements: rencontrer sa clientèle, ses agents londoniens, ses amis peut-être.
Le voyage de 1851 semble en rapport avec sa participation à l'exposition de Londres et celui de 1856 avec sa nomination comme fournisseur de S.-M. la Reine.
Si l'on en croit votre précédente observation, il aurait peut être pu se rendre à Londres "en famille".

Un grand merci encore. Respectueusement.

Alain Vernet

gaillac
female
Viestit: 225
Bonsoir Alain

Je me suis peut-être mal exprimée : toutes les arrivées en Angleterre que j'ai trouvées étaient pour Alexandre seul, mais il y a juste l'histoire des impôts locaux de 1874 où on mentionne Adolphine. Ou j'ai peut-être mal compris ce que vous avez écrit !

Bonne soirée

Bien cordialement
Judith

leotier
male
Viestit: 7
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour chère Judith,

Pardon pour mon expression trop succincte au sujet de séjour(s ?) "en famille". Je faisais naturellement allusion à l'année 1874. De toute façon avec la famille nombreuse d. A. F. il aurait été difficile de déplacer tout ce petit monde tant que les plus jeunes étaient en bas âge.
On ne sait d'ailleurs pas ce qu'est devenu son premier enfant (du mariage avec Legris). Il a ensuite élevé celui d'Adolphine et leurs autres enfants.
A bientôt, respectueusement.

Alain Vernet.

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Grande Bretagne”