Un père médaille de bronze avec d'autres particularités amusantes

ljeanbernard1
male
Viestit: 1
Sukupuu: Ei-graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour,

Je signale un cas qui non seulement se situerait comme médaille de bronze des paternités les plus âgées mais qui associe d'autres curiosités.

Joseph RAOULT né le 26 juin 1759 à Aboncourt (Meurthe-et-Moselle) faillit ne pas survivre à l'accouchement car le curé indique qu'Anne Boiteux sage-femme de cette paroisse procéda au baptême "à cause du danger de mort dans lequel il s'est trouvé" (BMS d'Aboncourt, 1759-1792 f°1).

Tout rentra dans l'ordre et sa vie commença de façon assez commune par un mariage à 25 ans le 25 janvier 1785 dans son village avec une jeune fille de 23 ans qui y résidait. Toutefois ils n'eurent aucun enfant pendant leur 50 ans de vie commune , noces d'or qu'ils purent fêter puisque son épouse Marie Anne Charotte mourut à leur domicile d'Aboncourt  le 8 mai 1835.

Joseph n'attendit  pas longtemps pour se remarier puisque deux mois plus tard jour pour jour il se présentait à la mairie d'Aboncourt pour épouser à 75 ans une jeune fille de Saint-Prancher âgée de 23 ans ce qui leur faisait 52 ans d'écart. Le maire note d'ailleurs dans l'acte de mariage qu'il a vérifié son acte de baptême de 1759 ("inscrit sur le registre de cette commune que nous avons vérifié exprès à l'instant même", écrit-il).

Alors qu'à 75 ans il n'avait pas d'enfant, Joseph Raoult devient père d'un garçon avec sa seconde épouse à presque 76 ans puis, ce qui le situe parmi les records déclare le 21 avril 1842 la naissance de sa fille  Marie Rosine (dont la fille Marie Florentin naquit 110 ans après son grand-père) alors qu'il a  82 ans 10 mois et 15 jours et c'est à l'âge de 87 ans qu'il meurt à Aboncourt le 17 septembre 1846.
Jean-Bernard Lacroix

Palaa sivulle “Les records de la généalogie”