Vastaa Viestiin

TRANSFORMATIONS ET ÉVOLUTIONS D'UN PATRONYME : de MOROSMAU à BORUMBO puis BOURROUMBO, BOROMBO, BORROMBO

paba65
female
Viestit: 21
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Je voudrais vous faire part de mon étonnement de voir l'évolution non seulement de l'orthographe d'un nom, mais également de la transformation qu'a subi ce patronyme.
Jean BORUMBO se marie le 17 février 1780 à Rivière Saas et Gourby (Landes) avec Anne GOUSSE.
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3OTtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=44.80000305175781%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=93&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

Le 14 mars 1781, leur fils Pierre BORUMBO naît dans la même commune.
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3OTtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=38.399993896484375%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=94&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

Le 13 janvier 1807, celui ci se marie et son nom est écrit BOURROUMBO.
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg1MztzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=-1135%2C-647&uielem_islocked=0&uielem_zoom=191&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

Et sur l'acte de mariage, il est précisé que son père Jean est décédé 15 janvier 1787 à Rivière.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir que l'acte de décès de celui ci porte la mention de MOROSMAU Jean, 41 ans.
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3OTtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=6.399993896484375%2C83&uielem_islocked=0&uielem_zoom=99&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

J'ai d'abord pensé que c'était une erreur, qu'il ne s'agissait pas de Jean BORUMBO.
Or, il m'a fallu me rendre à l'évidence que si, car j'ai trouvé les actes de naissance et décès d'un autre fils :
- MAUROSMAU Pierre né le 27 mai 1875 de MAUROSMAU Pierre et GOUSSE Anne
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3OTtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=-136%2C141&uielem_islocked=0&uielem_zoom=99&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F
- MORAUSMAU Pierre décédé le 21 novembre 1785
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3OTtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=12.800003051757812%2C73&uielem_islocked=0&uielem_zoom=98&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

On m'objectera que le prénom n'est pas le même. Il est fréquent que le prénom usuel ne soit pas le prénom de l'état civil ; il en est ainsi pour son fils Pierre BORUMBO (BOURROUMBO) qui sur l'acte de décès est mentionné avec le prénom Jean.

Pour Anne GOUSSE, il ne s'agit pas d'une homonyme, je l'ai vérifié. Elle est née le 6 novembre 1753, s'est remariée le 11 février 1793 et est décédée le 16 décembre 1793.
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3NztzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=-394%2C-19&uielem_islocked=0&uielem_zoom=128&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3NDtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=-1965%2C-1432&uielem_islocked=0&uielem_zoom=280&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6Njg3NDtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=-1084%2C-168&uielem_islocked=0&uielem_zoom=195&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F

Sur le recensement de 1807, je relève une Jeanne BOURESMAU 33 ans veuve, arrivée dans la commune il y a 1 an et 2 mois (qui devient en 1819 Jeanne BOUMAREAU 45 ans).
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6ODtzOjQ6InJlZjIiO2k6MzY5MDtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=-235%2C-769&uielem_islocked=0&uielem_zoom=159&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F
Elle est originaire de la commune voisine d'Angoumé  où le 11 décembre 1805 est mentionné le décès de Jean SAINT-MARTIN 52 ans, marié en 3e noces à Jeanne BOURROUMEAU.
http://www.archives.landes.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTktMDctMDQiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6MTIyO3M6MTY6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWwiO2I6MTtzOjIxOiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sX21vZGUiO3M6NDoicHJvZCI7fQ==#uielem_move=-77%2C1&uielem_islocked=0&uielem_zoom=141&uielem_brightness=0&uielem_contrast=0&uielem_isinverted=0&uielem_rotate=F
Je suppose que Jean BORUMBO/MOROSMAU et Jeanne BOURROUMEAU/BOURESMAU sont peut être parents ?
C'est le seul cas que j'ai trouvé dans ma généalogie de telles évolutions et transformations de nom.
Je désirais les partager avec vous pour savoir si vous avez également constaté cela.
Comment expliquer de telles évolutions ?
Je suis preneuse de vos analyses si par cas vous détectez une erreur d'appréciation de ma part.
D'avance merci pour vos contributions

migoulin
male
Viestit: 4
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Bonjour Patricia,

Il ne faut pas trop s’étonner de la variation de l'orthographe des noms à une époque où peu de personnes savaient lire et écrire et où leur transmission dépendait de la plus ou moins bonne diction du déclarant et de la plus ou moins bonne audition du curé. Il faut ajouter, en outre, le peu de rigueur de certains curés (trois orthographes pour le même nom dans le même acte pour l’un de mes ancêtres, par exemple !) et certains, pour faire étalage de leur érudition, y ajoutaient parfois des lettres étymologiques, réelles ou supposées. Pour une famille AYMERY par exemple j’ai trouvé des actes à la lettre A, à la lettre E, à la lettre H et à la lettre M, Geneanet donne 29 formes pour ce patronyme et ce n’est peut-être pas un record.
Les variations BORUMBO/BOURROUMBO n’est guère étonnante. Par contre il me semble très peu probable que Jean BOURROUMBO et Jean MOROSMAU soient une seule et même personne. On pourrait comprendre, à la rigueur, l’évolution BOURROUMBO/ MOROSMO ou BOURROUMBAU/ MOROSMAU par confusion des phonèmes mais MOROSMAU étant terminé par une diphtongue est forcément accentué sur la dernière syllabe tandis que BOURROUMBO terminé par une voyelle est accentué sur l’avant-dernière. Compte tenu qu’il s’agissait en plus d’un mot connu et largement utilisé et à une époque où tout le monde devait parler gascon à Rivière il est peu probable que le curé MAUVOISIN ait fait une telle confusion.
Le mariage de Jean BOURROUMBO et Anne GOUSSE n’étant pas filiatif il n’y a aucune assurance que ce soit elle qui se soit remariée le 11 février 1793 puisque ce mariage, lui, est filiatif, alors que généralement, pour les veuves, il était indiqué « veuve de ... » (mais je ne sais pas si c’était le cas à Rivière).
S’il est incontestable que Pierre BOURROUMBO est bien le fils de Jean BOURROUMBO la date de décès de celui-ci est incertaine, ainsi celle donnée pour Anne GOUSSE (15 nivôse de l’an trois = 04 janvier 1795) est erronée : il n’y a pas de décès enregistré à cette date (vue 122). Quand à Anne GOUSSE décédée le 16 décembre 1793 (26 frimaire de l’an deux) rien ne permet d’affirmer que c’est la mère de Jean BOURROUMBO. J’ai rencontré de nombreux cas où, pendant cette période troublée de la Révolution, les enfants ne savaient pas où et quand étaient morts leurs parents.
On peut envisager deux hypothèses :
1) Il y a deux couples : Jean BOURROUMBO X Anne GOUSSE et Jean MOROSMAU X Anne GOUSSE. Pour l’anecdote, dans la revue n°143 du Centre Généalogique de Loire-Atlantique Anne Marie LESCOP relatait que Pierre DURAND et Jeanne LE FLOCH avaient eu des enfants alternativement dans deux villages différents, distants de 9 kms, de la même paroisse D’Herbignac, dont deux enfants nés à sept mois d’intervalle, en fait il s’agissait de deux couples, parfaitement homonymes.
2) BOURROUMBO était le surnom (en gascon arrè-noum) de MOROSMAU (ou l’inverse). Pour comparaison un ancêtre de ma femme s’est marié en 1774 à Cheix (44) sous le nom de GRAVOUILLE dit GOULIN, ses deux premiers enfants nés dans cette paroisse ont été baptisés sous le nom de GRAVOUILLE et les suivants, dans la paroisse voisine de Rouans, ainsi que toute sa descendance, sous le seul nom de GOULIN. Lui-même a été inhumé sous ce seul nom de GOULIN. Cette hypothèse est ici moins probable du fait qu’il n’y a pas eu changement de paroisse ni de curé.
Pour éclaircir ce mystère il faudrait dépouiller systématiquement les registres de Rivière et des paroisses voisines pour la période concernée.

Bonnes recherches, Patricia.

Cordialement.

André

paba65
female
Viestit: 21
Sukupuu: Graafinen
Tarkastele heidän sukupuutaan.
Grand merci André d'avoir pris le temps de vous pencher sur tous les noms que j'ai cités et de m'avoir livré votre analyse. Les hypothèses que vous formulez, les retours d'expérience des constats que vous avez posés dans votre propre généalogie, me sont fort utiles et m'ouvrent sur des éventualités auxquelles je n'avais pas songé.
Je vais donc à nouveau investiguer.... avec un nouveau regard cette fois ci.
Cordialement
Patricia

Vastaa Viestiin

Palaa sivulle “Onomastique”